Deezer se lancera bien aux Etats-Unis en 2014

Le site de streaming musical cherche un partenaire télécom capable d'assurer rapidement sa diffusion outre-Atlantique.

Le service de streaming musical va bel et bien se laisser tenter l'aventure américaine. L'un de ses cofondateurs, Daniel Marhély, vient de confirmer à l'AFP les velléités de Deezer outre-Atlantique. "2014 sera pour nous une année américaine", a-t-il annoncé. Présent dans 180 pays et fort de 5 millions d'abonnés payants, Deezer s'était jusque là refusé à pénétrer un marché qu'il jugeait trop concurrentiel, sur lequel des acteurs comme Spotify ou Pandora étaient déjà confortablement installés. La taille du marché, substantiellement plus gros que l'Hexagone, et la présence du siège mondial de beaucoup de marques ont semble-t-il contraint Deezer à revoir sa position.

"C'est un vrai préjudice pour nous: les gros partenaires, les grosses marques médias partent de là-bas. Il faut qu'on y soit pour exister", a d'ailleurs expliqué Daniel Marhely. L'entreprise vise les 100 millions de chiffre d'affaires cette année et un retour à la rentabilité pour 2015. Deezer a annoncé chercher un partenaire local qui lui permettrait de diffuser son offre et recruter des clients rapidement, sur le modèle de l'accord passé en France avec Orange. La piste d'un rachat par Microsoft, évoquée par le site Digital Music News, ne semble pas d'actualité.

Annonces Google