Philippe Bornstein (Netineo) "Faire de Paris, une fois par an, la capitale mondiale de la vidéo sur Internet"

Avec cette nouvelle édition des Trophées de la vidéo online, Netineo veut promouvoir les meilleures réalisations et solutions vidéo, sous toutes ses formes.

JDN. Pouvez-vous rappeler l'ambition des Trophées de la vidéo online ?

bornstein
Phlippe Bornstein, fondateur des Trophées de la vidéo online. © S. de P. Trophées de la vidéo online

Philippe Bornstein, Netineo. Les Trophées de la video online en ont plusieurs. Il s'agit avant tout d'inciter le plus grand nombre d'entreprises à utiliser la vidéo online. Il était pour cela important de réunir tout l'écosystème et donc tous les métiers de la vidéo sur Internet afin de développer l'activité du secteur et faire de Paris, une fois par an, la capitale mondiale de la vidéo sur Internet.


Quelles seront les principales nouveautés de cette édition ?
Pour cette 2ème édition des Trophées de la video online, nous avons voulu nous démarquer des autres événements du secteur en organisant un événement fédérateur tout au long de l'année : une conférence de lancement fin 2014, la journée des solutions le 5 mars, une conférence l'après-midi précédent la remise des prix le 13 avril et une conférence de clôture le 28 novembre.Au-delà de la cérémonie de remise de prix, cette seconde édition des Trophées de la video online donne l'opportunité à tous les candidats de présenter leur solution face à l'ensemble du jury, de la presse et de 200 professionnels du secteur triés sur le volet lors de la Journée des Solutions. C'est ainsi une véritable place de marché qui se met en place où les professionnels se rencontrent et échangent sur les innovations. Une occasion unique d'avoir une vision globale du marché. L'événement est participatif grâce à l'ouverture des votes online lancée lundi prochain sur le site des Trophées où toutes les solutions sont accessibles.

De plus, cette édition 2015 est marquée par l'ouverture de la compétition à l'international. 25% des solutions en compétition sont présentées par des entreprises non présentes en France (Brésil, Etats-Unis, Royaume-Uni, Danemark, Israël et Pays-Bas). Deux nouvelles catégories (Création et Brand content) répondent aux attentes et des tendances du marché qui connaît un développement très rapide. De sorte que les Trophées de la video online enregistre 15% de candidats en plus par rapport à l'année dernière.


Pourquoi les annonceurs se tournent-ils désormais massivement vers ce type de format ?

Parce que les internautes le plébiscitent ! La vidéo est le contenu qui voyage le mieux sur Internet, c'est le média des médias. Quand on combine la vidéo avec Internet, on obtient une capacité de partage simultanée, une réelle ubiquité, un engagement des internautes grâce à la publication sur les réseaux sociaux, de nombreuses possibilités de modèles économiques (publicité, abonnement, achat à l'acte...) et un accès sur l'ensemble des devices. Elément indispensable quand on sait que le mobile représente 50% du trafic sur Internet.

La vidéo online est à même de satisfaire tous types d'objectifs des annonceurs : branding et performance. Avec des budgets beaucoup plus limités qu'en télévision, toutes les entreprises ou presque peuvent se tourner vers la video online, qui leur procure également énormément de capacités de ciblage et de souplesse dans la gestion des campagnes.


Quelles sont les principales tendances qui se dégagent en la matière ?

J'en observe plusieurs, parmi lesquelles le développement du live et de la personnalisation de l'expérience utilisateur par l'interactivité dans la vidéo, le ciblage de l'audience et la recommandation dynamique. Autres tendances qui se dessinent : l'utilisation de la vidéo pour vendre plus et mieux sur les sites marchands et celle de formats courts pour s'adapter aux usages sur tablettes et mobiles. Il y a aussi la montée en puissance de Facebook et Twitter. Facebook va certainement annoncer très bientôt un volume de vidéos vues supérieur à Youtube. Et enfin, la convergence des modèles économiques et des mesures d'audience avec le monde de la télévision.


Fondateur de Netineo, Philippe Bornstein est un entrepreneur, expert de la vidéo online et de l'emailing. Avant Netineo, Philippe a été durant six années vice-président du groupe Netsize, l'un des leaders mondiaux des solutions mobiles pour les entreprises (SMS, mobile Internet, applications, micro-paiement). Il a également créé Freeconso, une start-up Internet dans le marketing direct financée par Europatweb et a été six ans manager au sein d'Accenture et Ernst & Young. Il est diplômé de l'Essec.

Annonces Google