Se croire dispensé de déclarer ses revenus

Même si vous avez indiqué vos revenus de 2018 lors de votre demande de modulation de taux de prélèvement à la source, vous devez souscrire une déclaration de revenus en 2019. © mangostar 123RF
"8 millions de foyers fiscaux dont la vie fiscale ne change pas d'une année sur l'autre n'auront plus à souscrire de déclaration de revenus à compter de 2020", a confirmé le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin le 9 avril 2019, devant un parterre de journalistes. Reste qu'en 2019, tout le monde reste soumis à l'exercice. Y compris les contribuables ayant renseigné leurs revenus de 2018 et de 2019 lors de la demande de modification de leur taux de prélèvement à la source. En effet, la déclaration de revenus reste nécessaire en 2019 pour calculer le montant de votre impôt sur vos revenus exceptionnels de 2018, pour déclarer les dépenses réalisées en 2018 ouvrant droit à réductions ou crédits d'impôt (et en obtenir le versement, tenant compte de l'éventuelle avance versée en début d'année), obtenir un avis d'impôt pour justifier de vos revenus auprès d'organismes tiers, etc.
Suggestions de contenus