Les cotisations syndicales

Les cotisations syndicales versées par les retraités et certains salariés peuvent faire l'objet d'un crédit d'impôt. © Igor Stevanovic - 123FR
Le versement de cotisations syndicales fait également partie des éléments qui peuvent permettre de bénéficier d'un crédit d'impôt sur le revenu. Sont concernés les salariés qui n'ont pas fait le choix de la déduction de leurs frais réels et les retraités. Les cotisations qui peuvent permettre ce crédit d'impôts doivent, de leur côté, avoir été versées à des organisations syndicales représentatives des salariés ou des fonctionnaires ou encore à des associations professionnelles nationales de militaires représentatives. Le taux du crédit d'impôt est fixé à 66% des cotisations annuelles versées, dans la limite, toutefois, de 1% du revenu brut imposable au titre des des salaires, pensions et rentes à titre gratuit.
Suggestions de contenus