L'abattement forfaitaire pour les assistants maternels et journalistes

Un abattement forfaitaire existe pour certaines catégories de travailleurs, parmi lesquels figurent les assistants maternels et les journalistes. © Viacheslav Iakobchuk - 123rf
Certains travailleurs bénéficient d'abattements forfaitaires en raison de la nature de leur emploi. C'est le cas notamment des journalistes et des assistant(e)s maternel(le)s. Si le journaliste n'a pas opté pour la déduction des frais réels, il peut bénéficier d'un abattement forfaitaire de 7 650 euros.
Les assistant(e)s maternel(le)s agré(é)s, eux, peuvent déclarer à la fois leur salaire et les indemnités perçues pour l'entretien ainsi que l'hébergement de l'enfant gardé, ce qui leur ouvre le droit à la déduction d'une somme forfaitaire représentative des frais engagés dans l'intérêt de l'enfant. Cette somme est calculée notamment en fonction du nombre d'enfants, d'heures et de jours de garde. Ces abattements doivent être inscrits aux cases 1GA à 1JA. Les sommes (salaires) déclarées dans les cases 1AJ à 1DJ correspondent alors en réalité au montant des rémunérations une fois la déduction de l'abattement appliquée.
Suggestions de contenus