Les frais liés à la dépendance

Les dépenses sont prises en compte dans la limite de 10 000 euros par personne hébergée. © Alexander Raths 123RF
Les personnes âgées qui résident en structure médicalisée et imposables au titre de l'impôt sur le revenu peuvent bénéficier d'une réduction d'impôt, à condition d'être hébergées dans un Ehpad ou dans un établissement de soins de longue durée. Le montant de la réduction correspond à 25% des dépenses supportées (après déduction des aides et allocations liées à la dépendance ou l'hébergement, comme l'Apa), dans la limite de 10 000 euros par an et par personne hébergée. Soit une réduction d'impôts maximale de 2 500 euros.
Suggestions de contenus