Les aides au logement

Il en existe trois : l'APL, l'ALF et l'ALS. Ces aides ne sont pas cumulables. © Wavebreak Media Ltd / 123rf.com
Au nombre de trois, les aides au logement sont non cumulables et accordées sous condition de ressources. L'aide personnalisée au logement (APL) est la plus connue. Allouée à 6,5 millions de foyers en 2016, cette aide représente près de la moitié du budget total de l'Etat en matière de logement, soit 8,4 milliards d'euros. Depuis le 1er octobre 2017, le montant de l'APL oscille entre 241 euros maximum pour une personne seule résidant hors grandes agglomérations et 295,05 euros en Ile-de-France. Les montants varient selon la composition du foyer, la localisation du logement et le loyer. Parallèlement à l'APL existent l'allocation de logement à caractère familial (ALF) et l'allocation de logement à caractère social (ALS). Toutes deux permettent de réduire le montant du loyer ou des mensualités à rembourser dans le cadre d'un prêt immobilier.
Suggestions de contenus