L'allocation personnalisée d'autonomie ou Apa

Si un proche aidant est indispensable au maintien à domicile, l'Apa peut être majorée de 500 euros par an. © Stylephotographs / 123rf.com
Alors que l'espérance de vie s'allonge et que les places en maison de retraite stagnent, la question du maintien à domicile s'invite de plus en plus dans le débat public. Le gouvernement cherche même à l'encourager, lorsque la situation le permet, via un certain nombre d'aides ou gestes fiscaux en matière de services à la personne. Parmi les aides mises en place, l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) a pour but de favoriser le maintien à domicile ou, le cas échéant, d'améliorer la qualité de vie des personnes âgées placées en établissement via la subvention de services d'aides à la personne. L'Apa s'adresse à toute personne en perte d'autonomie et âgée de plus de 60 ans et ses montants varient selon le degré de dépendance de la personne, le montant de ses ressources et son placement ou non en établissement.
Suggestions de contenus