L'aide au paiement d'une complémentaire santé ou ACS

Accordée pour une durée d'un an, cette aide ouvre également droit à d'autres avantages, comme par exemple le tiers-payant. © Jasmin Merdan / 123rf.com
Il n'en faut pas beaucoup pour sortir du cadre de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), ce dispositif qui vient renforcer la CMU et qui permet d'être remboursé des frais de santé en sus de la prise en charge habituelle de la Sécurité sociale. Comme son nom l'indique, l'Aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS) sert à payer une complémentaire santé de type mutuelle. L'ACS prend la forme d'un chèque santé que le bénéficiaire doit remettre à l'organisme gestionnaire de la mutuelle de santé. Son montant varie selon les ressources du foyer, sa composition, le lieu de résidence et l'âge de l'assuré : 100 euros pour les moins de 16 ans, 200 euros pour les moins de 50 ans, 350 pour les personnes âgées de 50 à 59 ans et 550 euros pour les 60 ans et plus.
Suggestions de contenus