News Feed : comment Facebook sélectionne les contenus ? 3- Un algorithme qui mise sur le machine learning

Facebook affirme qu'il y a en moyenne 1500 contenus qui pourraient apparaître dans un fil d'actualité - et on imagine facilement que cela varie énormément selon les utilisateurs. Le News feed doit donc faire un sérieux tri, et mise pour cela sur une personnalisation à outrance.

Aucun utilisateur n'aura le même fil d'actualité

"La personnalisation des résultats, que propose aussi le moteur de recherche de Google, est poussé à l'extrême par Facebook", résume Stéphane Allard. Aucun utilisateur n'aura le même fil d'actualité. Et un même utilisateur pourra avoir un flux d'actualité différent selon le terminal dont il a recours, puisque le type d'appareil utilisé, et ses possibilités de connexion notamment, peuvent aussi influencer.

Dernier élément de l'algorithme, mis avant par Facebook récemment : le machine learning. Comme souvent avec ces techniques d'apprentissage automatique, aussi utilisées par Google (pour certaines de ces mises à jour comme Panda par exemple), Facebook a d'abord réalisé une enquête auprès de milliers d'utilisateurs. Parmi les questions posées : Ce contenu est-il pertinent, et proposé au bon moment ? Le partageriez-vous avec vos amis ? Vous plaindriez-vous si vous voyiez ce contenu ? "Nous avons utilisé les résultats de cette enquête pour bâtir un nouveau système de machine learning afin de mieux détecter le contenu de haute qualité", indique ainsi Facebook.

les questions posées par facebook à un échantillon d'utilisateurs pour nourrir
Les questions posées par Facebook à un échantillon d'utilisateurs pour nourrir les bases d'un système de machine learning : Ce contenu est-il pertinent, et proposé au bon moment ? Le partageriez-vous avec vos amis ? Vous plaindriez-vous si vous voyiez ce contenu ? Etc. © Facebook