VMware compte bien séduire les clients abandonnés par Oracle

40% de remise sur les licences, et 10% sur le support. C'est la proposition faite  par VMware aux clients de Virtual Iron dont l'offre ne sera plus maintenue par Oracle.
VMware tente d'exploiter l'incertitude pesant sur les clients de Virtual Iron. Fin juin, un mois après avoir acquis ce spécialiste de la virtualisation, Oracle avait annoncé son intention d'arrêter les ventes de licences des solutions Virtual Iron. Une offre logicielle qui repose sur la technologie de virtualisation Open Source Xen.

Aux clients de Virtual Iron, Oracle propose de se tourner vers sa propre offre Oracle VM. La vente de licence Virtual Iron a été arrêtée dès le 30 juin. Un service de support technique  est néanmoins maintenu pendant une année, jusqu'en janvier 2010.

Une aubaine pour VMware qui propose à ces clients délaissés une offre d'appel : 40% de remise sur les licences ses solutions de virtualisation. L'offre concerne vSphere 4 (Advanced Edition et Enterprise Plus Edition), ainsi que vCenter Server Foundation et vCenter Server Standard.

VMware propose en outre 10% sur le support technique produit pour une durée d'un an. La remise ne s'appliquera qu'à un nombre de licences correspondant à celui détenu chez Virtual Iron. En ligne de mire pour VMware : tenter de convaincre une partie des 3 000 clients Virtual Iron à travers le monde. L'offre est valable jusqu'au 30 septembre.

Reste que les clients de Virtual Iron pourrait bien avoir une alternative, peut-être plus séduisante. A savoir : se tourner vers une autre offre basée sur la solution de virtualisation Open Source Xen. Une orientation qui paraît plus logique et moins risquée technologiquement, et qui tendrait à les mener assez naturellement vers l'hyperviseur XenServer de Citrix.
 

Annonces Google