Andromède : Dassault Systèmes s'allie avec SFR

Andromède : Dassault Systèmes s'allie avec SFR Pour contrer Orange et Thales dans leur projet d'infrastructure de Cloud financé par l'Etat, le premier éditeur français s'est rapproché de SFR. Dans le même temps, il a annoncé de très bons résultats pour 2011.

Dassault Systèmes veut croire en sa baraka. Dans un premier temps engagé auprès de Thales et Orange dans le projet Andromède de Cloud français soutenu par l'Etat (à hauteur de 135 millions d'euros), le premier éditeur de logiciels hexagonal a pris récemment ses distances avec ses partenaires. Au point d'annoncer même monter un projet alternatif sans avoir pour autant révélé l'identité de son nouvel allié.

C'est désormais chose faite puisque c'est l'opérateur télécoms SFR qui vient épauler Dassault Systèmes dans sa nouvelle bataille. En termes capitalistique, le financement serait réparti à parts égales entre Dassault Systèmes, SFR, et la Caisse des Dépôts et Consignations - qui représente l'Etat dans le projet. Ce chantier, qui pourrait permettre la création de 400 emplois, doit maintenant recevoir le feu vert du Fonds National pour la société Numérique. Ce dernier ayant le dernier mot pour sélectionner le (ou les) projets les plus porteurs et respectueux du cahier des charges initial.

En parallèle, Dassault Systèmes a également publié ses résultats financiers pour son exercice fiscal 2011. Ils sont particulièrement bons, avec un chiffre d'affaires en hausse de 14% à 1,78 milliard d'euros, et un résultat net de 289,2 millions d'euros - en croissance de 31% d'une année sur l'autre. Une santé financière saine sur laquelle Dassault Systèmes peut compter pour rassurer les instances gouvernementales dans leur choix.

Annonces Google