Social CRM : la V2 de Smart Tribune arrive fin août

Social CRM : la V2 de Smart Tribune arrive fin août La start-up française Smart Tribune refond l'interface de sa solution SaaS de Social CRM et va permettre de mesurer le taux de satisfaction par discussion des internautes. Une levée de fonds se profile à l'horizon.

Créée en août 2011 et commercialisée depuis octobre 2012, Smart Tribune est une solution française en mode SaaS positionnée sur le marché porteur du Social CRM. Fruit d'un an de développement, cette solution est orientée autour de la récupération du feedback des internautes à des fins de support CRM, et propose une boîte à idée collaborative.

Outre une version gratuite, la solution est proposée avec des fonctions plus évoluées en versions payantes à 29 euros par mois (discussions illimitées, modules sociaux Facebook, Twitter...) ou bien 99 euros par mois (multi-modérateurs, communauté privée...).

Smart Tribune ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et travaille à une V2 de sa solution qui sera disponible à partir de la fin du mois d'août. "Une refonte graphique sera effectuée et la solution sera dotée de nouvelles fonctions permettant d'avoir connaissance très facilement de l'humeur générale des internautes sur les différentes discussions en cours", explique Christopher Montémont, l'un des 3 co-fondateurs de Smart Tribune. "Un indicateur permettant de mesurer le taux de satisfaction par discussion des internautes sera proposé", annonce-t-il

Deux nouvelles segmentations d'usage sont aussi prévus : support et plateforme d'entraide sur le site des marques d'une part, et plateforme d'avis et de suggestions dans un objectif de co-création d'autre part.

Aujourd'hui, la start-up compte déjà de belles références clients comme la SNCF ou encore Hetic, Abix et MinuteBuzz.com. Mais le point d'équilibre financier n'est pas encore atteint et les co-fondateurs sont toujours pour l'heure contraints de s'appuyer sur les revenus de l'activité de leur agence de communication Quadriptyk pour se rémunérer. "Smart Tribune n'avait pas la maturité nécessaire pour lever des fonds l'année dernière, mais la croissance enregistrée cette année permet d'envisager une première levée de fonds à la rentrée de septembre", s'enthousiasme Christopher Montémont.

1 mini
La V2 de Smart Tribune. © Smart Tribune

Autour du même sujet

Annonces Google