Comparatif des clouds : le français Ikoula prend la tête

Comparatif des clouds : le français Ikoula prend la tête Azure conserve sa place de numéro 1 sur les prix. Rackspace améliore son indice grâce à une forte baisse de tarif. Le nouvel entrant Ikoula arrive premier sur les performances.

Nouvel entrant dans le classement des clouds CloudScreener / Cedexis pour le JDN, le français Ikoula se place d'emblée en première place du palmarès. Il faut dire que le fournisseur de cloud computing ne manque pas d'atouts. Il réalise de très bons scores en termes de performance (voir tableau ci-après). Et ce sans démériter au niveau des prix avec une très honorable deuxième place. Il tire ainsi son épingle du jeu face aux autres acteurs dont le géant Amazon Web Services (AWS).

"En novembre, l'effet euro/dollar joue en défaveur d'AWS. Il fait légèrement varier ses prix à la hausse qui atteignent jusqu'à 28 euros de plus dans certains cas", fait par ailleurs savoir Anthony Sollinger, CEO de CloudScreener. Le fournisseur se positionne ainsi en 4e place sur les prix, mais clôt la marche en matière de performances.

 
Classement général des clouds en novembre 2013
Classement Fournisseurs Indice Perf / prix
Source : CloudScreener / Cedexis
1 Ikoula 81
2 Aruba 79
3 SFR Cloud Paris / Numergy 78
4 Windows Azure 72
5 Rackspace 71
6 Cloudsigma 70
7 Amazon Web Services 68

L'indice final de chaque acteur constitue la moyenne de leurs indices de performance et de prix (lire la méthodologie).


*Précision méthodologique : Numergy n'ayant pas encore intégré l'offre de supervision Cloud de Cedexis, nous avons décidé de retenir les indicateurs réseau fournis par Cedexis pour SFR (et SFR Cloud Paris en particulier) en vue de calculer les performances de ce nouvel entrant. Les services de cloud de Numergy sont en effet directement basés pour l'heure sur l'infrastructure (système et réseau) de cet opérateur.
 

Cloud : comparatif de la performance

Le petit poucet du cloud Ikoula (lire notre article) a réalisé en novembre de belles performances qui vont jusqu'à le placer largement en tête des autres fournisseurs de cloud, en particulier au niveau du temps de latence. Avec un temps de latence moyen de seulement 136 millisecondes, Ikoula se place en effet en tête loin devant AWS (316 ms) et Windows Azure (409 ms). Petite déception toutefois au niveau du temps d'encodage qui se révèle bien plus long que ceux de Numergy, Aruba, Rackspace ou encore Cloudsigma.

 
Classement des performances des clouds en novembre 2013
    Réseau Réseau I/O I/O CPU CPU
Source : CloudScreener / Cedexis
Fournisseur Indice Tps de réponse Tx de dispo Ecriture Latence Extrac- tion Encodage
1 Ikoula 77,4 62ms 99,41% 182895k/s 136ms 251s 398s
2 Cloudsigma 76,9 91ms 99,11% 256165k/s 485ms 199s 168s
3 Numergy / SFR (Courbevoie) 75 57ms 99,45% 193426k/s 514ms 151s 333s
4 Aruba 70 67ms 99,44% 99092k/s 822ms 178s 172s
5 Rackspace 69 68ms 99,50% 120177k/s 456ms 191s 219s
6 Windows Azure 54 78ms 99,15% 58384k/s 409ms 234s 483s
7 Amazon Web Services 52 83ms 99,28% 22568k/s 316ms 284s 434s

Définition :
 Ecriture : vitesse d'écriture séquentielle par bloc (en k/s)
 Latence : moyenne des temps de latence écriture et lecture (en millisecondes),
 Extraction : temps de compression d'un fichier test de 1,1 Go (en secondes)
 Encodage : temps d'encodage d'un fichier test de 4,7 Go (en secondes)

 

Cloud : comparatif de prix

Sur le critère des prix, Windows Azure demeure toujours très compétitif et garde la première place comme en octobre. Ce qui n'a pas empêché Ikoula de se hisser dès son entrée dans le classement en deuxième position, juste devant Aruba qui progresse par rapport à octobre d'une place et passe devant AWS.

A noter l'initiative de Rackspace de baisser le prix de ses instances existantes (de 33% à 37%). Ce qui lui a permis d'améliorer son indice de prix en dépit d'un impact négatif de la conversion euro-dollars en novembre (cf. Amazon). Peu de changement sinon en queue de classement avec un même trio de lanternes rouges, Numergy, Rackspace et Cloudsigma, à ceci près que ce dernier était devant Rackspace un mois plus tôt.

 
Classement des prix des clouds par types de projet
Fournisseur Indice Prix Instance "type M" Linux Instance "type M" Windows Petit projet* Projet moyen** Grand projet***
Source : CloudScreener / Cedexis
1 Windows Azure 89 66 € 99 € 297 € 972 € 1 072 €
2 Ikoula 86,9 65 € 125 € 374 € 789 € 1 050 €
3 Aruba 86,7 84 € 84 € 252 € 1 024 € 1 329 €
4 Amazon Web Services 85 71 € 100 € 301 € 1 049 € 1 168 €
5 Numergy 80 81 € 96 € 289 € 1 045 € 1 531 €
6 Rackspace 72 88 € 110 € 330 € 1 242 € 1 476 €
7 Cloudsigma 64 101 € 132 € 397 € 1 309 € 1 590 €
 
Les types de projet
Source : CloudScreener / Cedexis
  Type de besoin métier Infrastructure cloud
*Petit projet Hébergement application métier, 30 à 50 utilisateurs, disponibilité : 99,9% Trois instances moyennes (réparties dans deux zones de disponibilités ou datacenters différents) avec 13 Go/mois de trafic sortant, et un trafic entre deux zones/datacenters, OS Windows, utilisation à 100% (730h), sans engagement de durée
**Projet moyen Hébergement d'un site d'e-commerce, 300 000 à 500 000 visites par mois, disponibilité de 99,9% Six instances moyennes de calcul front-office/web, avec trois trois instances larges de calcul back-office/base de données (réparties dans deux zones de disponibilités ou datacenters différents), 75 Go de stockage block, 2 To/mois de trafic sortant, et un trafic entre deux zones/datacenters, OS Linux, utilisation à 100% (730h), sans engagement de durée.
***Grand projet Hébergement application métier avec 750 à 1 000 utilisateurs, disponibilité : 99,9% Quatre instances larges de calcul front-office/web, deux instances extra larges de calcul back office/base de données, 50 Go de stockage block, 250 Go/mois de trafic sortant, OS Linux, utilisation à 100% (365h), sans engagement de durée

Méthodologie : le classement CloudScreener / Cedexis / JDN est élaboré grâce à la plate-forme de supervision Performance / Prix mise au point par CloudScreener pour supporter son comparateur de clouds en ligne, et à l'infrastructure de supervision réseau de Cedexis.

Les indices de prix sur lesquels repose le classement sont calculés à partir de plusieurs indicateurs : le prix d'instances types, et de configurations cloud adaptées à trois périmètres de projet métier. Quant aux indices de performance, ils recouvrent des indicateurs de performance des I/O et du CPU, issus du système de supervision de CloudScreener, et les indicateurs de performance réseau de Cedexis.

Annonces Google