Résultats annuels d'Econocom : un chiffre d'affaires en hausse de 18%

Résultats annuels d'Econocom : un chiffre d'affaires en hausse de 18% Econocom publie des résultats annuels marqués par des acquisitions qui dopent son chiffre d'affaires, mais qui font aussi baisser le bénéfice net.

Econocom vient de publier ses résultats 2014 définitifs. Son chiffre d'affaires est en forte hausse. Porté par l'intégration d'Osiatis, il dépasse même les 2 milliards d'euros (se situant à 2,093 milliards), contre 1,8 milliard d'euros l'année dernière. Soit une croissance de 18,4% sur un an. La croissance organique est plus faible, mais réelle, et s'élève à 3%. "Cette croissance est portée par le positionnement du groupe sur le marché dynamique de la transformation digitale", explique l'entreprise. Sur 2014, le résultat net atteint 30,9 millions d'euros, ce qui est moins bien qu'en 2013 (44,1 millions d'euros). Un repli qui est dû, explique l'ESN, à "la prise en compte de 24,9 millions d'euros de charges non récurrentes liées au processus d'intégration d'Osiatis désormais achevé, aux mesures d'optimisation de l'organisation et à l'accélération des plans d'économie dans l'ensemble des métiers".

Pour 2015, Econocom constate déjà des tendances positives, et s'attend à enregistrer une croissance organique, sans pour autant donner de chiffre dans son communiqué. Par ailleurs, l'entreprise ne cache pas son intention de "poursuivre activement sa politique d'acquisitions ciblées dans ses principaux secteurs stratégiques : sécurité, e-santé, e-éducation, conseil, applications mobiles et internet." Ces derniers mois ont déjà été marqués par plusieurs rachats, dans les domaines des outils collaboratifs et de visioconférence (avec Comiris), ou dans la sécurisation des infrastructures systèmes et réseaux (avec Clesys). La filiale d'Econocom, Digital Dimension, a aussi réalisé des acquisitions dans les solutions mobiles (Rayonnance), le cloud (ASP Serveur) et les SIRH en mode SaaS (Aragon e-RH).

Annonces Google