LibreOffice arrive en mode cloud en 2016

LibreOffice arrive en mode cloud en 2016 La Document Foundation annonce plancher sur une déclinaison web de sa suite bureautique open source. Elle proposera les mêmes briques que la version historique.

Dans la foulée du lancement de LibreOffice en 2011, la Document Foundation avait indiqué vouloir proposer, aussi, une déclinaison web de son dérivé d'OpenOffice. Dans un questions & réponses qu'elle vient de publier, la fondation confirme le projet, et précise que cette déclinaison de la suite bureautique devrait être lancée en 2016. Baptisée LibreOffice Online (LOOL), elle prendra naturellement en charge le format de fichier ODF (Open Document Format), mais aussi l'ensemble des formats déjà supportés par le moteur de la version de bureau de LibreOffice (feuilles de calcul, documents texte...).

LibreOffice Online sera hébergé par la Document Foundation

La déclinaison LibreOffice Online sera hébergée par la Document Foundation, et la communauté pourra contribuer à son développement au même titre que la suite bureautique historique de la fondation. LOOL est développée à l'initiative de Collabora, un éditeur proposant une offre de support pour LibreOffice, et d'IceWarp, fournisseur d'outils collaboratifs open source (voir leur communiqué commun). 

LibreOffice Online pourra, aussi, être installé dans un cloud privé

Conçue pour cibler tous les types de terminaux, l'interface graphique de LibreOffice Online sera écrite en HTML5 et JavaScript. Elle se limitera dans un premier temps à des fonctions basiques de consultation et d'édition. Des possibilités d'édition qui seront sans surprise allégées comparé à la version desktop (elles reprendront dans leur grande ligne celles de LibreOffice pour Android). En revanche, LOOL devrait être doté de dispositifs collaboratifs et de co-édition de documents entre plusieurs utilisateurs.

A la différence des offres concurrentes propriétaires, comme Office 365 et ou les Google Apps, le code source de LibreOffice Online sera redistribué dans la même logique que tout projet open source (sous Mozilla Public License, version 2.0). Ce qui permettra à une entreprise de déployer LibreOffice Online sur ses propres serveurs, en mode cloud privé.

 

Annonces Google