Comparatif cloud : l'Européen Aruba toujours en tête, Google en embuscade

Comparatif cloud : l'Européen Aruba toujours en tête, Google en embuscade Le cloud italien confirme son bon rapport qualité / prix. Au sein du dernier classement CloudScreener / Cedexis, il reste devant Google. Mais l'Américain n'est pas loin...

Pour le cinquième mois consécutif, Aruba se maintient en tête du classement mensuel des clouds CloudScreener / Cedexis pour le JDN. Une première place que l'Italien doit à des tarifs globalement plus bas que ceux de ses concurrents. Comparé à l'édition précédente, Google gagne trois positions à la faveur d'un taux de disponibilité qui se redresse. Il retrouve ainsi sa place sur la deuxième marche du podium. Sur février, le cloud de Mountain View avait essuyé une indisponibilité complète d'une heure trente.

Google est suivi dans un mouchoir de poche par Numergy qui affiche un bon rapport qualité / prix. ikoula qui demeure premier dans la catégorie des performances se classe juste derrière le cloud souverain au classement général. Il est talonné par Cloudwatt qui se rapproche du peloton de tête suite au changement de sa politique tarifaire. "Le mois prochain, l'amélioration des performances disques de Cloudwatt pourrait encore changer la donne", commente Anthony Sollinger, co-fondateur de CloudScreener.

OVH est toujours en cours d'intégration dans le classement. Il devrait y apparaître sous peu.

 
Classement général des clouds CloudScreener / Cedexis
Classement Performance / Prix Fournisseur Indice Performance / prix
Source : CloudScreener / Cedexis
1 Aruba 90
2 Google Compute Engine 86
3 Numergy 85
4 ikoula 84
5 Cloudwatt 83
6 Joyent 63
7 Microsoft Azure 58
8 Rackspace 57
9 Amazon Web Services 51

Cloud : comparatif de la performance

Comme celles de Google, les mesures de performance d'Azure retrouvent des couleurs. Le taux de disponibilité du cloud de Microsoft, qui avait baissé sous la barre des 96% en décembre, enregistre de nouveau un niveau de plus de 99%. Suite à cette chute révélée par les indicateurs de Cedexis, des actions avaient été mises en œuvre par l'éditeur pour optimiser la qualité de service. Il semble que ces travaux portent donc leurs fruits.

A l'inverse, AWS voient sa note de performance fortement se dégrader par un taux de disponibilité de 91,58%. Un niveau qui provient de problèmes d'indisponibilité remontés par les radars de Cedexis sur AWS Dublin entre le 15 et le 22 mars.

Autre variation de performance : les mesures de CloudScreener révèlent une progression des performances de disque de Cloudwatt (notamment des I/OPS qui passent de 500 à 1500 d'un mois sur l'autre). "Ce changement étant intervenu en toute fin de mois, le 30 mars, ses effets seront par conséquent plus importants sur un mois plein, à l'issue d'avril", commente Anthony Sollinger. 

 
Classement des performances des clouds CloudScreener / Cedexis
    Réseau* Réseau* Disque** Disque** CPU** RAM**
Source : CloudScreener / Cedexis
Fournisseur Indide Tps de réponse Tx de dispo IOPS Bande passante en Ko/s Events/s Vitesse transfert en Mo/s
1. ikoula 99 45 99,35% 7 991 171 648 130 2 340
2. Numergy 96 44 99,31% 22 937 683 752 68 2 709
3. Google Compute Engine 93 49 99,38% 1 493 73 956 80 1 852
4. Joyent 89 55 99,38% 3 305 190 008 47 2 026
5. Cloudwatt 84 44 99,34% 606 176 675 62 1 391
6. Aruba 84 45 99,33% 5 979 71 482 52 2 303
7. Rackspace 79 52 99,37% 1 329 189 309 261 362
8. Microsoft Azure 53 56 99,31% 227 33 318 67 230
9. Amazon Web Services 45 68 91,58% 3 069 35 761 36 705
Référence 100 60 99,30% 1 500 150 000 80 1 500

* Mesures Cedexis (médianes)

** Mesures CloudScreener (moyennes)

Définitions :
 Temps de réponse : temps de réponse médian en millisecondes (mesuré par Cedexis pour tous les FAI depuis la France)
 Taux de disponibilité : taux de disponibilité médian en pourcentage
(mesuré par Cedexis pour tous les FAI depuis la France)
 IOPS : nombre
moyen d'opérations d'entrée-sortie par seconde (test 100% en écriture random 4Ko)
 
Bande passante : bande passante moyenne en mégaoctets par seconde (test 100% en écriture séquentielle 1Mo)
 CPU / Events/sec : nombre moyen d'événements traités par seconde (partant de 32 process lancés toutes les 60 secondes avec l'outil SysBench)
 RAM / Vitesse transfert : vitesse de transfert moyenne en mégaoctets par seconde

Précision : la bande passante sur les disques est mesurée en Ko/s, et non en Mo/s comme indiqué dans nos précédents classements. L'édition précédente du classement n'a pas été publiée pour prendre le temps de vérifier que les mauvaises performance d'Azure ne provenaient pas d'une faille méthodologique du classement. Ce n'est pas le cas.

Cloud : comparatif de prix

Le classement des clouds dans la catégorie des prix est ainsi marqué par la baisse des tarifs de Cloudwatt (sur les licences Windows). Ce qui permet au cloud souverain récemment repris par Orange de gagner une place et de se rapprocher d'Aruba. "L'impact de la baisse de l'euro continue d'être défavorable aux fournisseurs américains qui facturent en dollars", ajoute-t-on chez CloudScreener.

 
Classement des prix des clouds par types de projet
Rang Indide Prix instance "type M" Linux Prix instance "type M" Windows Prix cas client n°1 Prix cas client n°2 Prix cas client n°3
Source : CloudScreener
1. Aruba 96 40 € 40 € 120 € 493 € 369 €
2. Cloudwatt 82 41 € 62 € 186 € 497 € 342 €
3. Google Compute Engine 79 34 € 61 € 185 € 642 € 391 €
4. Numergy 73 40 € 56 € 169 € 988 € 392 €
5. ikoula 68 44 € 76 € 229 € 688 € 396 €
6. Microsoft Azure 62 51 € 82 € 246 € 747 € 428 €
7. Amazon Web Services 56 55 € 92 € 277 € 826 € 465 €
8. Joyent 37 81 € 202 € 380 € 1 228 € 679 €
9. Rackspace 35 100 € 127 € 385 € 1 442 € 816 €

 Les prix et performances indiquées pour Numergy sont ceux de l'offre V1 (VMware)

 
Les types de projet
  Infrastructure cloud Type de besoin métier
Source : CloudScreener
*Petit projet Trois instances de type "moyenne" + 13 Go/mois de trafic sortant (1Mbps), OS : Windows, utilisation à 100% (730h), sans engagement de durée. Hébergement d'application métier, 30 à 50 utilisateurs, disponibilité : 99,99%
**Projet moyen Six instances de type "moyenne" + 3 instances de type "large" + 75 Go de stockage block, 2 To/mois de trafic sortant (80 Mbps), OS Linux, utilisation à 100% (730h), sans engagement de durée. Hébergement de site d'e-commerce, 300 000 à 500 000 visites par mois, disponibilité : 99,99%
***Grand projet Quatre instances de type "large" + 2 instances de type "extra larges" + 50 Go de stockage block + 250 Go/mois de trafic sortant (8Mbps), OS Linux, utilisation à 50% (365h), sans engagement de durée Hébergement d'application métier, 750 à 1 000 utilisateurs, disponibilité : 99,9%

Méthodologie : le classement CloudScreener / Cedexis / JDN est élaboré grâce à la plate-forme de supervision Performance / Prix mise au point par CloudScreener pour supporter son comparateur de clouds en ligne, et à l'infrastructure de supervision réseau de Cedexis.

Les indices de prix sur lesquels repose le classement sont calculés à partir de plusieurs indicateurs : le prix d'instances types, et de configurations cloud adaptées à trois périmètres de projet métier. Quant aux indices de performance, ils recouvrent des indicateurs de performance (IOPS, RAM, CPU...), issus du système de supervision de CloudScreener, et les indicateurs de performance réseau de Cedexis.

 Lire la méthodologie dans son intégralité:

Annonces Google