Slack ouvre son siège européen

Slack ouvre son siège européen Le spécialiste américain du collaboratif en mode SaaS ouvre un bureau en Irlande, dans un pays qui se caractérise par l'un des taux d'imposition les plus bas d'Europe.

Dans la foulée de sa levée de fonds de 160 millions de dollars en avril, Slack amorce son déploiement en Europe. Le spécialiste du collaboratif en mode SaaS ouvre un bureau à Dublin en Irlande. Il annonce vouloir embaucher une centaine de personnes sur cette nouvelle implantation d'ici deux ans. "Ce site va jouer un rôle central dans notre déploiement à l'international", indique l'Américain dans les colonnes du Wall Street Journal.

Slack n'est pas la première entreprise IT américaine à s'installer en Irlande. C'est déjà le cas de nombreux autres acteurs du cloud originaires des Etats-Unis, au premier rang desquels figurent Google, Microsoft ou Amazon. L'Irlande se caractérise par l'un des taux d'imposition les plus bas d'Europe pour les entreprises. La loi irlandaise sur la protection des données personnelles est aussi considérée comme plus laxiste que celles de beaucoup d'autres pays européens (l'Allemagne l'est beaucoup moins par exemple).

Suite à l'ouverture de ce bureau, il pourrait donc paraitre logique que Slack inaugure dans la foulée un hébergement de son offre en Irlande, en vue de mieux couvrir le Vieux Continent. La possibilité de stocker des données sur place pourra en tous cas constituer un argument commercial de poids pour certaines sociétés européennes.

 A lire aussi :

Annonces Google