Windows Cloud, la réponse de Microsoft aux Chromebooks de Google

Face au succès rencontré par les Chromebooks, Microsoft va proposer une nouvelle déclinaison légère et peu chère, mais limitée, de Windows 10.

Le segment des PC (très) peu chers a été bien conquis par Google et ses Chromebooks. Microsoft pense avoir trouvé comment riposter face à ces pertes de parts de marché : le système s'appelle "Windows 10 Cloud", et contrairement à ce que son nom laisse penser, il n'a rien à voir avec le cloud. C'est-à-dire qu'il ne s'agit pas d'un OS auquel les utilisateurs s'abonnent, ni d'un système streamé depuis les datacenters de Microsoft.

D'après une source fiable, Windows Cloud serait en fait un Windows capable d'exécuter seulement des apps universelles (des apps "UWP") installées depuis le Windows Store. Un Windows un peu bridé, donc, avec un potentiel applicatif moindre que les autres versions "classiques" de Windows. De quoi faire sérieusement penser au Windows RT, qui ne pouvait pas non plus faire tourner n'importe quelle application. De quoi aussi comparer ce Windows Cloud à "Windows avec Bing", qui était une déclinaison de Windows 8 vendue moins chère, car elle proposait par défaut nativement le moteur de recherche de Microsoft (sans empêcher d'en utiliser un autre par la suite).

Comme le montre la capture d'écran ci-dessus, cette nouvelle édition Cloud de Windows est apparue dans les versions actuellement testées, en bêta, de la prochaine "Creators Update" : elle devrait donc faire son apparition en version finale en avril prochain, lors du déploiement de cette grande mise à jour de Windows 10.

Lire aussi

Annonces Google