Cloud : AWS maintient sa domination, avec 40% de part de marché

Cloud : AWS maintient sa domination, avec 40% de part de marché Au dernier trimestre 2016, la part de marché d'Amazon Web Services ne faiblit pas. Quant à celles de Microsoft, Google et IBM, elles progressent au détriment de la plupart des autres acteurs du secteur.

Amazon Web Services (AWS) maintient sa position de leader dans les services cloud (incluant IaaS et PaaS). D'après le dernier baromètre de Synergy Research, sa part de marché se maintient à 40% sur ce segment au quatrième trimestre 2016. "Les principaux challengers d'AWS, que sont Microsoft, Google et IBM, enregistrent, certes, tous des taux de pénétration en hausse. Mais ils ne parviennent pas pour autant à entamer la domination d'AWS. Leur progression se fait au détriment des plus petits acteurs du secteur", constate Synergy. 

AWS dépasse les 12 milliards de CA récurrent

A l'issue de 2016, AWS (qui vient de publier ses résultats) fait état d'un chiffre d'affaires annuel de 12,2 milliards de dollars, contre 7,9 milliards de dollars en 2015. Dans le même temps, son bénéfice d'exploitation passe de 1,5 à 3,1 milliards de dollars. Et ce n'est pas tout. L'activité cloud du groupe de Jeff Bezos enregistre désormais un revenu annuel récurrent* de 14,2 milliards de dollars.

Microsoft et Google, principaux challengers d'AWS

En hausse de 5% en un an, les parts de marché agrégées de Microsoft, Google et IBM se hissent à 23% au quatrième trimestre 2016, toujours d'après le dernier indice de Synergy (qui saluent particulièrement les performances de Google et Microsoft).

A l'occasion de la publication des résultats de son deuxième trimestre fiscal 2017 (clos au 31 décembre), Microsoft avait souligné avoir atteint un chiffre d'affaires annuel récurrent de plus de 14 milliards de dollars. Reste que ce montant ne comprend pas seulement la vente de services Azure (IaaS et PaaS), mais recouvre aussi les souscriptions à Office 365 et Dynamics 365.

IaaS et PaaS : un marché de 7 milliards $ au dernier trimestre

Qu'en est-il des 10 acteurs arrivant derrière ? "Leur part de marché globale s'infléchit de 1%. Mais certains d'entre eux parviennent à tirer leur épingle du jeu, comme Alibaba ou Oracle dont les taux de croissance sur le cloud restent impressionnants", constate Synergy. Oracle, en particulier, attire les regards. Lors de la publication de ses derniers résultats trimestriels, le groupe de Larry Ellison a passé le cap du milliard de dollars de chiffre d'affaires tiré du cloud. Mais là encore, comme pour Microsoft, ce montant tient compte à la fois des activités de PaaS, IaaS et SaaS. 

Globalement, Synergy estime le marché du cloud (sur le périmètre IaaS et PaaS) à 7 milliards de dollars au quatrième trimestre 2016, en hausse de 50% sur un an. "En incluant le marché des services de cloud privé managé sur lequel IBM demeure leader, le marché dépasse les 9 milliards de dollars", précise le cabinet.

© Synergy Research

*Le revenu annuel récurrent (ou Annual run rate en anglais) correspond à une projection sur un an du CA pouvant être tiré du total des abonnements souscrits à une offre cloud à un instant T, soit fin 2016 pour AWS.

Office 365 / IaaS

Annonces Google