Amazon et Google relancent la guerre des prix du cloud

Alors qu'Amazon réduit jusqu'à 27% le prix de ses instances de base de données cloud RDS, Google de son côté abaisse celui de son service de Big Data dans le cloud, BigQuery, de 33%.

Dans la bataille que se livrent les poids lourds du cloud computing, Amazon et Google font actuellement feu de tout bois. Les géants américains ont en effet annoncé à quelques heures d'intervalle des baisses de prix significatives de leurs offres phares.

Du côté d'Amazon, le service de base de données relationnelles Amazon RDS, aussi bien à la demande qu'en mode réservé, voit son prix fondre jusqu'à 27%. Par exemple, le coût de l'instance Amazon RDS effectuée en zone US West (Caroline du Nord) passe de 6,044 à 4,410 dollars, alors que celle en zone US East (Virginie du Nord) passe de 4,441 à 3,507 dollars.

Google n'est pas en reste, et a de son côté également annoncé une baisse de prix sensible de son service Big Data dans le cloud, BigQuery. Le nouveau tarif, valable à partir de juillet, positionne BigQuery au prix de 0,08 dollar par Go par mois contre 0,12 dollar auparavant, soit une ristourne de 33% sur la facture initiale.

Dans le même temps, Mountain View en a aussi profité pour annoncer quelques nouveautés pour BigQuery, dont notamment la possibilité de réaliser plus facilement des analyses sophistiquées avec SQL, ou encore de mettre en cache certaines requêtes pour consommer moins de ressources systèmes. 

Google / Amazon

Annonces Google