Les toutes premières offres cloud Docker sur le gril Docker VM pour Azure, Microsoft joue la carte Docker à 100%

Fortement lié à Linux, Docker impose d'utiliser une machine virtuelle embarquant un OS Linux pour pouvoir être utilisé sur le cloud Microsoft. L'américain propose une extension Docker VM pour Azure, et l'installation de Docker est réalisée par lignes de commande azure-cli ou via le portail Azure.

En mode ligne de commandes, l'installation ne demande que quelques commandes et il est simple d'automatiser la gestion des containers. Pour ceux qui préfèrent le portail Azure, il suffit de choisir une image Ubuntu 14.04 LTS récente, puis activer l'extension Docker VM. L'orchestration est réalisée via l'agent Linux Azure.

Docker bientôt disponible sur Windows

un container docker apparaissant dans la console d'azure.
Un container Docker apparaissant dans la console d'Azure. © Capture / JDN

Suite à l'accord signé entre Docker et Microsoft, on peut imaginer que cette intégration de Docker dans le cloud de Microsoft va monter en puissance. Comme le soulignent les experts de Xebia, "lors de la conférence qui s'est tenue à Amsterdam en octobre dernier, Docker et Microsoft ont annoncé un partenariat stratégique qui permettra à Docker d'être distribué sur la prochaine version de Windows Server. Ceci permettra à tous les utilisateurs de cette plateforme de travailler sur l'environnement de leur choix sans se soucier de la plateforme initiale." C'est donc une solution très séduisante dans une approche DevOps où la plateforme d'exécution doit pouvoir évoluer rapidement au rythme des développements.

Dernière information en date : Microsoft a annoncé la prise en charge des technologies Docker Machine et Docker Swarm à Azure. Ses briques ont pout but de faciliter la gestion d'application reposant sur des architectures de containers distribuée. Amazon Web Services et IBM Bluemix devraient suivre.

Windows / Hébergement