Alter Way accueille Econocom dans son capital pour booster sa croissance

Alter Way accueille Econocom dans son capital pour booster sa croissance Les dirigeants d'Alter Way gardent leurs parts, et restent aux commandes. Leur objectif : se donner les moyens d'une stratégie européenne en entrant dans la galaxie Econocom.

Début juin, nous avions révélé le nouveau plan de développement d'Alter Way. La société de services IT souhaite plus que jamais monter en puissance sur les activités de tierce maintenance applicative (TMA), infogérance et hébergement. Avec en parallèle l'ambition de s'implanter dans d'autres pays européens, à la fois par le biais d'une croissance organique et externe. De 11 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014, son objectif est de se hisser à 40 millions d'euros en 2020, tout en passant le cap des 300 salariés.

Pour accompagner ce plan, le Belge Econocom prend une participation majoritaire dans Alter Way. Il récupère les parts de l'investisseur historique (Calliode), et d'actionnaires minoritaires qui avaient pu entrer au capital au fil des six acquisitions réalisées par Alter Way depuis son lancement en 2006. Les fondateurs, Véronique Torner et Philippe Montargès, conservent leurs parts, ainsi que la responsabilité du pilotage stratégique et la direction opérationnelle de la société.

Une nouvelle planète dans la galaxie Econocom

"Notre objectif est de proposer un guichet unique pour les projets digitaux, du design au run en passant par le développement", explique Philippe Montargès. "Dans cette dynamique, Econocom va nous donner un accès privilégié aux grands comptes à qui nous pouvons proposer une offre désormais industrielle." Fort d'un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros en 2014 (en hausse de 18,4%), Econocom va aider Alter Way dans le financement de sa stratégie de croissance externe. "Une stratégie que nous allons mettre en œuvre d'ici fin 2016, notamment pour nous déployer dans d'autres pays européens", détaille Philippe Montargès.

Un accès privilégié aux grands comptes

Qu'en est-il de l'objectif d'Econocom avec cette prise de participation ? "Econocom cherche à construire une galaxie, et par ce biais s'ouvrir à de nouvelles perspectives. Dans cette stratégie, Alter Way va lui apporter les dimensions Internet et agence digitale, open source et DevOps. Sans compter notre valeur ajoutée principale qui réside dans un double positionnement : système et applicatif", explique Véronique Torner qui avec, son associé Philippe Montargès, conserve un droit de veto au conseil d'administration. 

Spécialisé historiquement dans le financement de parc informatique, Econocom s'est lancé lui-même dans une stratégie de croissance externe en 2012. En 2013, le groupe s'est notamment illustré par l'acquisition de la société de services française Osiatis, qui se spécialise dans le conseil en architecture, les projets de cloud, mais aussi l'infogérance et la maintenance de systèmes.

A lire aussi :

Annonces Google