Avec Cloud Bigtable, Google se renforce encore dans le Big Data

Le cloud de Google s'enrichit d'un service de base NoSQL. Il s'adosse à la technologie Bigtable qui est utilisée pour supporter le moteur du groupe américain, mais aussi Google Analytics et Gmail.

Google livre un nouveau service cloud centré sur le traitement de données en masse (Big Data). Baptisé Cloud Bigtable, il s'agit d'un serveur NoSQL taillé pour les besoins de haute performance. Permettant d'ajuster les ressources en fonction de la volumétrie à traiter, Cloud Bigtable est aussi accessible via l'API Apache Hbase. "Ce qui lui permet d'être compatible avec les technologies de l'écosystème Hadoop et les produits que nous proposons sur ce terrain, notamment Cloud Dataflow", précise Google. Mais il est également possible d'exporter ou d'importer dans Cloud Bigtable des données en provenance d'une grappe de serveurs Hbase.

Google met en avant la simplicité d'utilisation de son service. "Sa console d'administration permet de créer un cluster en moins de 10 secondes", estime le groupe américain. Autres promesses : une latence de quelques millisecondes maximum, avec à la clé un tarif qui se veut compétitif face à la concurrence à performance égale. Cloud Bigtable repose sur la technologie Bigtable utilisée par Google pour supporter son moteur de recherche, mais aussi Google Analytics et Gmail.

Ce n'est pas le premier service NoSQL proposé par Google. Le géant américain offrait déjà Cloud Datastore qui, lui aussi, repose sur l'infrastructure Bigtable. A la différence de ce dernier plutôt taillé pour le Big Data orienté web et apps mobiles, Cloud Bigtable est présenté, lui, comme "un outil conçu pour les analyses de données plus complexes, auxquelles peuvent faire face les grands groupes". Dans son communiqué, Google évoque plusieurs secteurs d'activité susceptibles d'être intéressés par sa nouvelle offre : les services financier, l'énergie, le biomédical, et les télécommunications.

Annonces Google