Google construirait un data center flottant

Selon nos confrères de Cnet, le géant américain de la recherche est en train de construire sur une base de la Marine américaine à San Francisco un centre de donnée sur une gigantesque barge.

Google serait en train de bâtir un centre de données flottant. L'information est publiée par nos confrères américains de Cnet sur la base d'une enquête fouillée. Le data center serait en cours de construction au sein d'une base de la Marine américaine située au large de San Francisco, sur l'île de Treasure. L'infrastructure en question se présente sous la forme de conteneurs assemblés sur une gigantesque barge.

Cnet étaie son argumentaire à grand renfort de photos et de témoignages, et indique même qu'un second data center flottant aurait été mis en chantier par Google à Portland.

L'hypothèse est-elle crédible ? C'est probable. "Google a bien déposé un brevet en 2009 centré sur un tel dispositif", indique le site américain. Le projet serait porté par une filiale du groupe : By and Large. La barge, d'environ 75 mètres de long sur 25 mètres de large (et 5 mètres de haut) est visible sur Google Maps. Elle est affublée de 12 flèches blanches qui ressemblent à des supports d'antennes.

Les avantages d'un data center flottant sont multiples. Un tel centre de données aurait accès en permanence à de l'eau pour refroidir ses serveurs, voire pourrait tirer parti des mouvements de la mer pour puiser de l'énergie électrique. En mer, l'indice de luminosité offre aussi d'excellentes conditions pour l'usage de panneaux solaires. Sans compter que la structure pourrait se déplacer au gré des alertes maritimes, et ainsi se prémunir de toute catastrophe naturelle majeure. 

 Source

google maps
Le Hangar 3 sur Treasure Island utilisé par Google pour monter son datacenter. © Capture Cnet

Serveurs / Etats-Unis

Annonces Google