Windows 10 : la 2e mise à jour 2019 enclenchée, nouvelle bêta pour 2004

Windows 10 : la 2e mise à jour 2019 enclenchée, nouvelle bêta pour 2004 [WINDOWS 10 1909, 2004] Alors que Microsoft a enclenché la mise à jour d'Octobre 2019 sur les terminaux éligibles, le groupe livre une nouvelle bêta de la première mise à jour prévue pour 2020.

[Mis à jour le 11 décembre à 11h00]  La mise à jour "Windows 10 d'Octobre 2019" commence à être diffusée par Microsoft.  Cette Windows 10 October 2019 va être déployée par vagues sur les terminaux Windows éligibles pour éviter qu'un trop grand nombre d'appareils soient impactés en cas de dysfonctionnement. Les utilisateur souhaitant l'installer sans attendre peuvent le faire dès maintenant (voir le tutoriel). Quant à la mise à jour suivante du système (la 20H1, officiellement baptisée Windows 10 2004) prévue pour avril 2020, elle serait déjà quasi-finalisée.  Elle vient d'ailleurs de faire l'objet d'une nouvelle bêta (build 19041). Celle-ci améliore la fonction de recherche rapide du moteur de recherche de l'OS. Un dispositif qui consiste à proposer des résultats enrichis issus du web donnant accès directement à diverses informations (météo, actualités, films à  l'affiche...). Elle s'étend désormais à d'autres langues que l'anglais, notamment l'allemand, l'espagnol, le français et l'italien. "Nous envisageons de commencer à mettre à disposition de nouvelles builds", indique Brandon LeBlanc chez Microsoft. Le groupe américain devrait par conséquent sortir assez rapidement les premières bêtas de la seconde mise à jour de Windows pour 2020. Nom de code : 20H2 ou Manganese. Cette dernière devrait être livrée, elle, en octobre ou novembre 2020.

Sorti initialement en juillet 2015, Windows 10 a passé le cap des 900 millions d'appareils actifs en octobre 2019. Un volume qui inclut les terminaux Windows 10 de type tablette ou PC, mais également les consoles Xbox One qui embarquent désormais l'OS. Selon NetApplications, le système d'exploitation a passé pour la première fois le palier symbolique des 50% de parts de marché sur le segment du desktop en août 2019. Son taux de pénétration se hisse à plus de 52% en septembre. De son côté, Windows 7 poursuit sa lente décroissance en enregistrant 28% de part de marché sur la même période, contre 40% il y a un an.  Les mises à jour de Windows 10 et d'Office 365 sont désormais synchronisées. Elles interviennent chacune deux fois par an, autour des mois de avril-mai et octobre-novembre.

Windows 10 2004 : quelles sont les nouveautés attendues ?

Microsoft prépare le lancement de la prochaine mise à jour de Windows 10. Nom de code : 20h1. Numéro de version : 2004.  Baptisée officiellement Windows 10 2004 (pour éviter toute confusion avec d'anciens produits de Microsoft comme Windows Server 2003), cette mise à niveau disponible en bêta (build 19033) devrait être finalisée par Microsoft dès mi-décembre 2019.  Sa diffusion auprès du grand public ne devrait pas intervenir avant avril.  Dixit Windows Central.  Parmi ses principaux objectifs, elle vise à aboutir à un noyau Windows commun à toutes les OS de Microsoft, en recouvrant y compris la version serveur de Windows supportant le cloud Azure du groupe américain. Parmi les nouveautés saillantes introduites dans les préversions de cette 20h1, on relève :

  •  L'app Your Phone. Une toute nouvelle application fera son apparition avec la mise à jour 20h1. Baptisée Your Phone, ou Votre Téléphone en français, elle est conçue pour émuler l'écran d'un smartphone Android sur son ordinateur ou sa tablette. Prenant en charge les Galaxy S10, S10+, S10e, S10 5G de Samsung, elle permet d'ouvrir des applications Android, d'émettre ou répondre à des appels téléphoniques sur son smartphone depuis son terminal Windows., mais aussi d'accéder à l'historique du téléphone, de synchroniser ses fichiers, son calendrier, piloter des notifications, SMS, MMS...
  • Le moteur de recherche de l'explorateur de fichiers introduit un système d'autocomplétion affichant une série de suggestions de documents au fur et à mesure de la saisie du nom d'un fichier. Il intègre aussi des résultats enrichis issus du web donnant accès directement à diverses informations (météo, actualités, films à  l'affiche...).
  • S'affranchir des mots de passe. Une option permettant de s'affranchir du mot de passe de connexion à Windows 10 fait son apparition. Une fois celle-ci sélectionnée, l'utilisateur basculera sur un autre type d'identification, par code PIN ou par reconnaissance biométrique (faciale, d'iris ou d'emprunte digitale) via la fonction Windows Hello.
  • Cortana prend son indépendance. L'assistant vocal Cortana se détache de Windows et fera l'objet d'une application indépendante (lire l'article : Microsoft veut faire de Cortana un assistant intelligent universel).  Dans cette logique, Cortana sera entièrement découplé de la barre de tâche, et pourra s'ouvrir et se manipuler comme n'importe quelle fenêtre logicielle. 
  • La réintroduction des PowerToys. Initialement développés pour Windows 95 et Windows XP, les PowerToys sont des utilitaires de personnalisation. Microsoft prévoit de les réintroduire à l'occasion de la mise à jour 20h1. Deux PowerToys sont pour l'heure annoncés : un guide des raccourcis clavier de Windows, et une fonctionnalité baptisée FancyZones permettant de réorganiser l'écran en parties pour y loger des fenêtres d'application.
  • Un centre d'alertes revu. Il introduit notamment la possibilité de trier les alertes par applications ou de les désactiver pour certaines d'entre elles
  • Des applications qui se relancent au démarrage. Les applications modernes de type UWP (Universal Windows Platform) utilisées lors de la dernière session du système d'exploitation pourront être automatiquement relancées au démarrage ou redémarrage de l'OS, à la manière des sessions de navigations web.
  • Refonte du mode tablette. Microsoft entend proposer un écran en mode tablette qui se rapproche plus de celui du mode PC de Windows qu'auparavant, avec simplement quelques différences en termes de contrôles tactiles.
  • Une version optimisée du sous-système Linux. Conçu pour exécuter des applications Linux sur Windows, le WSL (Windows Subsystem for Linux) se contente jusqu'ici d'émuler l'API du noyau Linux, mais sans l'intégrer dans son ensemble. Avec la mise à jour 20h1, il embarquera ce dernier. Objectif :  réduire le temps de lancement des logiciels Linux en optimisant l'emprunte mémoire et en réduisant le nombre de composants matériels sollicités.   

Comment télécharger et installer la mise à jour Windows 10 November 2019 ?

La mise à jour de novembre 2019 de Windows 10 ou Windows 10 November 2019 (version n° 1909) est disponible depuis le 12 novembre 2019. Comme les précédentes mises à jour de Windows 10, elle sera délivrée par vagues pour ne pas toucher un trop grand nombre de personnes en cas de problème technique. Pour ceux désirant l'installer immédiatement, il est possible de la télécharger. Voici comment faire.  Assurez vous d'avoir préalablement installé la mise à jour précédente de l'OS (la Windows 10 May 2019 Update), puis passez par : 

  1. L'application Paramètres,
  2. Le menu Mise à jour et sécurité,
  3. Le menu Windows Update,
  4. Dans le menu Windows Update, cliquer sur "Vérifier les mise à jour",
  5. Puis "cliquer Télécharger et installer maintenant" Windows 10 version  1909.

Vous devez ensuite redémarrer votre appareil plusieurs fois pour que la mise à jour soit installée, ce qui nécessite plusieurs minutes. Si vous n'êtes pas prêt à attendre, vous pouvez planifier les redémarrages plus tard. 

Une fois n'est pas coutume, la Windows 10 November 2019 se veut minimaliste. Elle introduit quelques évolutions ergonomiques, par exemple la possibilité de créer un événement à la volée en ouvrant le calendrier au dessus de la barre de tâches. Elle optimise aussi les performances globales du système, notamment la consommation électrique pour les PC dotés de certains processeurs.  Côté entreprises, Microsoft introduit la possibilité d'adapter le paramétrage de l'OS en mode S pour exécuter des applications Win32 depuis Windows Intune. Sur le front des outils de sécurité, il livre une version de Windows Defender Credential Guard pour les architectures ARM64 et améliore Windows Defender Antivirus. Autant dire que cette mouture n'introduit pas de nouveautés majeures. 

Capture d'écran de la mise à jour 20h1 de Windows 10, actuellement en bêta. © Capture / JDN

Historique des versions de Windows 10

Depuis le lancement de Windows 10 mi-2015, Microsoft a livré au total huit mises à à jour incrémentales aux utilisateurs de son système d'exploitation, au rythme de deux par an.​​

Historique des versions de Windows 10
Nom Date de sortie Nom de code Numéro de version Dernière mise à jour cumulative
Windows 10 Initial Update juillet 2015 Threshold 1 N° 1507 KB4530681 (OS Build 10240.18427)
Windows 10 November Update 2015 Novembre 2015 Threshold 2 N° 1511  
Windows 10 Anniversary Update Août 2016 Redstone 1 N° 1607 KB4530689 (OS Build 14393.3384)
Windows 10 Creators Update Avril 2017 Redstone 2 N° 1703 KB4530711 (OS Build 15063.2224)
Windows 10 Fall Creators Update Octobre 2017 Redstone 3 N° 1709 KB4530714 (OS Build 16299.1565)
Windows 10 April 2018 Update Avril 2018 Redstone 4 N° 1803 KB4530717 (OS Build 17134.1184)
Windows 10 October 2018 Update Octobre 2018 Redstone 5 N° 1809 KB4530715 (OS Build 17763.914)
Windows 10 May 2019 Update Mai 2019 19H1 N° 1903 KB4530684 (OS Build 18362.535)
Windows 10 November 2019 Uptade Octobre 2019 19H2 N° 1909 KB4530684 (OS Build 18363.535)
Windows 10 2004 Avril 2019 20H1 ou Vibranium N° 2003  
NC Novembre 2020 20H2 ou Manganese NC  

La seconde mise à jour 2020 : cap sur Windows 10X

Microsoft plancherait déjà en interne sur la seconde mise à jour de Windows 10 prévue pour 2020 (alias 20H2 ou Manganese). Une version qui devrait voir le jour en novembre 2020 si Microsoft suit son calendrier habituel. D'après Windows Central, ses premières versions bêtas pourraient être livrées d'ici mi-décembre.

20H2 devrait introduire la technologie Windows 10X. Une couche logicielle taillée pour motoriser les futurs terminaux tactiles Windows à écran double rabattable, attendus pour fin 2020. Parmi eux figurera la tablette Surface Neo que Microsoft a déjà présentée en avant-première (voir photo ci-dessous). Windows 10X pourrait intégrer un nouveau type de menu Démarrer, plus dépouillé, et inaugurant la recherche unifiée de Microsoft 365 - qui combinera les moteurs de recherche de Windows, Bing et Office 365. Il serait pour l'heure baptisé Microsoft Launcher par les équipes de l'éditeur en interne.

La future tablette à écran rabattable Surface Neo de Microsoft, attendue pour fin 2020, introduira une nouvelle interface graphique Windows reposant sur la technologie WindowsX. © Microsoft

Windows 10 : avis et test

Le JDN a testé Windows 10, dans sa première itération, sur une tablette Surface Pro de première génération. Globalement, Windows 10 est un Windows de bonne facture. La migration vers Windows 10 a bien fonctionné. Tous les logiciels installés initialement (dont certains de génération Windows 7) ont pu migrer sans problème. Lire le test complet du JDN : Windows 10, test et avis de la rédaction

Windows 10 : gratuit ou payant selon les éditions

En fonction des besoins et des contextes d'utilisation (à titre privé, comme entrepreneur indépendant, comme PME, comme grandes entreprises), Microsoft décline son système d'exploitation en plusieurs éditions, dont voici les principales : 

  1. Windows 10 Famille : 145 euros (tarif officiel de Microsoft),
  2. Windows 10 Pro : 259 euros (tarif officiel de Microsoft),
  3. Windows 10 Pro for Workstations 439 euros (tarif officiel de Microsoft),
  4. Windows 10 en mode S : gratuit (les acquéreurs d'un terminal équipé de Windows 10 S ont la possibilité de migrer gratuitement vers Windows 10 Pro  d'ici le 31 mars 2018),
  5. Windows 10 Education : prix non communiqués (disponible par le biais de contrats de licences en volume).
  6. Windows 10 Enterprise : prix non communiqués (disponible par le biais de contrats de licences en volume).
  7. Windows 10 IoT : prix non communiqués

Windows 10 ISO : installer via CD, DVD ou clé USB

Pour installer (ou réinstaller) Windows 10 depuis un support externe (que ce soit CD, DVD ou clé USB), il est recommandé de recourir à l'outil de création de support proposé par Microsoft. Il permet d'enregistrer une image disque de Windows 10 (ou ISO) sur le terminal de son choix. Toutes les éditions de Windows 10 sont proposées par le biais de l'outil hormis Windows 10 Enterprise. Télécharger l'outil de création d'ISO de Windows 10

Windows 10 Update : mettre à jour son PC

Les utilisateurs souhaitant passer à Windows 10 peuvent le faire via le site de Microsoft. D'après l'éditeur, Windows 10 a la capacité de faire tourner toutes les applications conçues pour Windows 7 et Windows 8. L'OS est aussi conçue pour faire marcher tous les pilotes compatibles avec ces anciennes versions. Une fois installé, Windows 10 fait l'objet de mises à jour régulières, visant à en optimiser sécurité et performances. Deux fois par an, l'OS bénéficie, aussi, d'une mise à niveau apportant de nouvelles fonctionnalités.  Microsoft publie sur son site une page récapitulant toutes les mises à jour de Windows 10, qu'elles soient en bêta ou en version finalisée.

Télécharger Windows 10

Les nouveautés de Windows 10

  • Un Menu Démarrer. Suite à sa disparition dans Windows 8, Windows 10 réintègre un menu/bouton démarrer proche de celui de Windows 7. L'interface moderne inaugurée avec Windows 8, dédiée aux tablettes, disparaît dans Windows 10 sur les terminaux non-tactiles (PC fixes ou portables), dotés de souris et clavier.
  • Le mode Continuum. Dans le cas des terminaux hybrides ou 2 en 1, Windows 10 permet de basculer dynamiquement du mode desktop au mode tactile en fonction de la configuration choisie : tablette ou ordinateur portable (netbook, ultrabook...). 
  • Des bureaux virtuels. Windows 10 introduit une fonctionnalité de desktop virtuel. Elle permet de disposer de plusieurs bureaux en fonction de ses besoins professionnels ou personnels, et de passer l'un à l'autre.
  •  Une timeline. La frise chronologique de Windows 10 permet de revenir à un état antérieur de l'OS et de retrouver les applications, fichiers ou sites web précédemment ouverts. Cet historique est accessible via tous les terminaux Windows rattachés à un même compte utilisateur Microsoft. 
  • De nouvelles applications. Windows 10 intègre un nouveau navigateur baptisé Edge qui se veut plus moderne qu'Internet Explorer. Il est également équipé d'une application Photos refondue qui automatise notamment le montage de vidéo ou de slideshow en se basant sur la reconnaissant d'images. Un centre de notifications fait son apparition avec de nouvelles possibilités comme le Partage de proximité - qui  permet l'échange de fichiers entre terminaux Windows via Bluetooth ou wifi.  Windows 10 se rapproche enfin d'Office 365 via le système cloud de stockage de fichiers OneDrive.
  • Les Universal Apps. Windows 10 inaugure les applications dites universelles reposant sur le framework UWP (Universal Windows Platform). Comme les logiciels d'ancienne génération (Win32), elles sont proposées via le Microsoft Store.
  • Un presse papier. Un presse papier permet désormais de sauvegarder des contenus, textes et images, via copier-coller, puis de les synchroniser entre différents appareils Windows via un service cloud. 
  • SwiftKey.  Le système de saisie tactile par swipe (balayage des doigts sur l'écran) de Microsoft, historiquement disponible sur Android et iOS, est désormais présent dans Windows. 
  • Fluent Design.  Depuis 2017, Windows 10 fait l'objet d'une nouvelle interface graphique qui se veut plus fluide et animée. Baptisée Fluent Design, elle a été introduite de manière progressive. 
  • Mode S. Depuis mi-2018, Windows 10 donne la possibilité de basculer vers le mode S. Une configuration plus légère et plus performante de l'OS qui a la particularité de prendre en charge à la fois les machines x86 et ARM. Principale contrainte, elle se limite au support des applications du Microsoft Store, l'objectif étant d'assurer une expérience plus sûre et plus maîtrisée en n'exécutant que des applicatifs validés par Microsoft.
  • La sécurité. Windows 10 intègre de nouvelles fonctions de sécurité : authentification multi-facteur, kit de sécurité (avec notamment Microsoft Defender Advanced Threat Protection), authentification biométrique avec Windows Hello, une sandbox pour isoler les applications malveillantes...

Les éditions de Windows 10

  • Windows 10 Home est taillé pour les PC, tablettes et terminaux hybrides (2 en 1) commercialisés auprès du grand public.
  • Windows 10 Pro est conçu pour les PME avec à la clé des fonctions de gestion de flotte, de protection des données....
  • Windows 10 Enterprise intègre des fonctions de sécurité et de gestion de parc plus avancées que celles de Windows 10 Pro
  • Windows 10 Education est dessiné pour le secteur de l'éducation : les écoles, les universités...
  • Windows 10 S est destiné aux PC à moins de 300 dollars. Léger et performant, il n'exécute que les applications disponibles sur le Microsoft Store (et donc validées par Microsoft). 
  • Windows 10 IoT est fait pour les objets connectés, les "Wearable" et les machines-outils industrielles. 
  • Windows 10 Pro for Workstations cible les stations de travail musclées. 

Windows 10 : configuration requise

  • Processeur : 1 GHz ou plus rapide
  • Mémoire RAM : 1 Go (pour une architecture en 32 bits) ou 2 Go (64 bits)
  • Espace disque : 16 Go
  • Carte graphique : périphérique DirectX 9 avec pilote WDDM

La mise à jour d'un terminal existant nécessite Windows 7 SP1 ou Windows 8.1 Update. Quelques processeurs 64 bits plus anciens peuvent par ailleurs bloquer l'installation. Pour accéder au Windows Store et télécharger des apps depuis un terminal sous Windows 10, Microsoft précise qu'il est nécessaire de disposer d'un écran d'une résolution d'au moins 1024 x 768 pixels, et d'un compte Microsoft.