DevOps : quels résultats faut-il attendre ?

DevOps : quels résultats faut-il attendre ? Satisfaction client, accroissement de la productivité, qualité des développements... Une étude de Coleman Parkes, réalisée pour le compte de CA Technologies, fait le point sur les principaux apports du DevOps.

"En Europe, la France est l'un des deux pays où les entreprises réussissent le mieux à mettre en œuvre des méthodologies de type DevOps dans l'ensemble de leurs services informatiques : elles sont 39 % à y être parvenues, à un point du leader, l'Allemagne." Tel est le constat que dresse le cabinet Coleman Parkes dans une étude commanditée par CA Technologies ("Accelerating Velocity & Customer Value With Agile and DevOps"). 

L'étude de Coleman Parkes liste également les principaux indicateurs clés de performance (KPI) d'une démarche de DevOps. Sur ce terrain, l'accroissement de la satisfaction des clients est l'indicateur de réussite le plus souvent cité par les 695 décideurs interrogés par le cabinet en zone EMEA, devant l'amélioration de la productivité et l'optimisation de la qualité des développements (voir le détail dans le graphique ci-dessous).

Une réduction de 38% du temps de développement

Plus intéressant, Coleman Parkes fait la différence entre "DevOps basique" et "DevOps avancé", deux niveaux de maturité mis en œuvre respectivement par 40% et 29% des répondants en zone EMEA. Le cabinet tente d'évaluer la progression des KPI entre les deux niveaux. Principal constat : des pourcentages de satisfaction qui augmentent nettement d'un palier à l'autre, en particulier encore sur les fronts de la satisfaction client (+24%) et de la productivité (+22%).

Mais l'indicateur d'optimisation des coûts progresse aussi dans une proportion équivalente (+23%). Sur ce dernier point, Coleman Parkes constate qu'en France le DevOps contribue à raccourcir de 38 % "le temps nécessaire au développement et lancement de nouvelles applications" (de 15,01 à 9,36 semaines plus précisément, en moyenne).

© CA Technologies

Méthodologie : l'enquête de Coleman Parkes a été réalisée auprès 1 770 dirigeants et responsables informatiques de grandes entreprises dans 21 pays et 10 secteurs d'activité. Les pays couverts par l'étude en zone EMEA sont l'Afrique du Sud, l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Les résultats de ce périmètre EMEA ont été transmis en exclusivité au JDN.

KPI / DevOps

Annonces Google