Couverture, premier projet Libre de System@tic, démarre

Le secteur des applications critiques, tel que l'aviation, les transports ferroviaires, ou encore le nucléaire, pourrait à terme bénéficier de l'expertise des acteurs de l'industrie des logiciels libres.

Mardi 16 septembre, presse et partenaires étaient conviés à une réunion de présentation du projet Couverture, appuyé par le groupe logiciel libre du Pôle de compétitivité System@tic.

Démarré le 1er septembre, le projet vise au développement d'outils d'analyse de couverture de code utilisables par des développeurs d'applications critiques nécessitant notamment une certification aux normes de sécurité telles que DO-178B dans le domaine de l'avionique.

Les trois objectifs directeurs du projet Couverture sont la Recherche & Développement de solutions innovantes, l'initiation d'une synergie motrice entre les membres du Libre et les acteurs de l'industrie et enfin la mise en place de notion d'élément de certification Libre.

Recherche & Développement, synergie motrice entre les membres du Libre et les acteurs de l'industrie, notion d'élément de certification Libre.

Les sociétés de logiciel libre AdaCore, qualifiée de partenaire leader du projet, Open Wide et des laboratoires universitaires LIP6 et Telecom ParisTech composent l'équipe de projet. Des clients potentiels que Thalès ou Astrium étaient présent dans la salle et dès la fin de la présentation ont posé quelques questions techniques qui laissent à penser que l'intérêt pour le projet est véritable. " Nous souhaitons qu'à terme ces clients deviennent des partenaires dans les projets que nous mettons en avant, voire des chefs de file " explique Roberto Di Cosmo, président du Groupe Logiciels Libres de System@tic, Pôle de compétitivité de la région Ile-de France. " Mais on trouve parfois des prédateurs en la personne de grandes entreprises, et il faut faire attention à la constitution de l'écosystème de ces projets " précise t-il.

Le projet, conduit sur une durée de 24 mois, porte sur une enveloppe de 2,23 millions d'euros, dont 1,03 million d'euros de financement assuré par l'Etat (via la DGE), la région Ile de France et le département de Paris. De l'aveu de Cyrille Comar, le président de AdaCore, l'appui de System@tic sur ce projet a porté tant sur la mise en relation entre les différents acteurs que sur la présélection des projets. " AdaCore et OpenWide ne se connaissaient pas avant le projet, alors que nous sommes voisins, et que les compétences de Open Wide nous sont très utiles " explique t-il.

Ce projet et le premier à démarrer suite à la labellisation de Syste@tic. Il est à noter que sur 8 projets soumis à labellisation, 5 ont été effectivement labellisés. Ce sont les services de l'Etat, en l'occurrence la DGE, qui auront la responsabilité du suivi des projets et de l'expertise technique.

Logiciel libre / Open source

Annonces Google