La virtualisation du poste de travail

Après avoir conquis nombres serveurs, la virtualisation devrait concerner le poste de travail selon le Gartner. Les gains ? Avec un système d'exploitation et des applicatifs virtualisés, la puissance des machines devient moins importante.

Par ailleurs, la centralisation des parcs applicatifs virtuels devrait séduire de nombreux DSI, à la recherche de sécurisation des actifs numériques de l'entreprise. La contrepartie ? Une bande passante d'importance pour permettre le transport des applications, et des compétences nouvelles à acquérir pour gérer une infrastructure, qui peut rapidement devenir complexe.

Suggestions de contenus