Gestion de projets informatiques : les secrets de la réussite Les tests logiciels : des garants de la qualité du produit fini

Des tests tout au long du cycle de développement

Les tests représentent l'un des principaux leviers de la réussite d'un projet de développement d'applications.  Pour être efficace, les experts en génie logiciels s'accordent pour dire qu'un processus de test fonctionnel et technique doit être réalisé en parallèle du processus de fabrication d'une application, et non pas seulement en fin du projet comme on pourrait le penser de prime abord.

françois darphin, responsable de l'offre de test chez sogeti france
François Darphin, responsable de l'offre de test chez Sogeti France © Sogeti France

Une logique qui est également mise en avant par les méthodes agiles, qui prône une écoute du client et des tests tout au long du cycle de développement.

"Cette approche permet de sécuriser les projets, en s'assurant que la qualité attendue par l'utilisateur est bien au rendez-vous", commente François Darphin, responsable de l'offre de test chez Sogeti France. Mais ce dispositif, pour être efficace, doit s'inscrire dans un processus bien défini. En amont, une stratégie de test doit être définie, intégrant des critères de qualité (technique et fonctionnelle).

Ensuite vient l'élaboration du plan de test en tant que tel (avec l'attribution de rôles à chaque intervenant) et l'exécution de ce plan. Enfin, un bilan vient clore le processus, avec à la clé un rapport sur le nombre d'anomalies et des recommandations d'amélioration. Notons que le testing technique peut être mis en œuvre par le biais de prestations offshore, car il n'implique pas d'intervention de la part des futurs utilisateurs.

Une traçabilité du cycle de vie d'un développement

Les tests introduisent une gestion de projet par les risques

Pour résumé, quels sont les principaux points forts du test dans la gestion de projet IT ? "Les tests assurent d'abord une traçabilité du cycle de vie d'un développement", analyse François Darphin. "Ils impliquent la définition de critères de qualité qui permettent de piloter le projet par les risques, avec la notion d'indicateurs fonctionnels et techniques plus ou moins critiques."

Enfin, la démarche de test structure la vérification du produit, en termes humains (introduisant la définition de rôle au sein de l'équipe de test) et en s'inscrivant plus largement dans le processus de fabrication. "Ce qui  contribue à la mise en œuvre d'une démarche qualité de bout en bout, et d'amélioration permanente de l'application.

Au final, les tests permettent de relier les grandes étapes de la gestion de projet de développement. Dans cette logique, l'application est construite par itérations successives. A chaque nouvelle version de l'application, des phases de test valident son adéquation avec les cas d'usage définis par le client en amont.