DSI : comment négocier la grande mutation BYOD et 4G : un Big Bang pour le réseau de l'entreprise

Mais les applications en mode SaaS ne sont pas les seules à avoir un impact profond sur le métier de directeur des systèmes d'information. Avec la consumérisation de l'IT, le DSI se retrouve aussi challenger directement par certains salariés, qui souhaitent utiliser leur terminal personnel dernier cri (tablette ou smartphone) pour travailler, dans l'optique d'améliorer leur productivité. D'où l'évolution de l'informatique vers de nouvelles problématiques de gestion de parc, combinant des questions juridiques (notamment autour de la charte informatique) et techniques (sécurité, provisionnement d'applications mobiles...).

laurent geray est responsable innovation chez volvo it france.
Laurent Geray est responsable Innovation chez Volvo IT France. © Volvo IT

Toujours sur le terrain du "sans fil", l'arrivée de la 4G pourrait, selon certains experts IT, venir bouleverser la manière de concevoir les réseaux LAN d'entreprise, mais aussi accroître le potentiel de ses politiques de Bring Your Own Device (BYOD). "Les réseaux de téléphonie mobile de quatrième génération sont désormais presque aussi performants que les réseaux filaires internes", estime Laurent Geray.

La 4G : une révolution pour les réseaux d'entreprise

Pour le responsable Innovation de Volvo IT France, ce type d'accès mobile, qui peut théoriquement atteindre les 100 Mb/s, pourra aussi couvrir une large majorité des usages applicatifs professionnels. Dès lors, plus besoin de postes de travail fixes ni de réseaux filaires dans les bureaux : le salarié pourrait connecter son terminal mobile personnel, une tablette par exemple, au système d'information via la 4G, et éventuellement le brancher sur un grand écran et un clavier fournis par l'entreprise.  

"L'utilisation de la 4G comme infrastructure de réseau interne me paraît encore difficile à imaginer", pondère Didier Pawlak, directeur des systèmes d'information pour le spécialiste du marketing relationnel Quintess. "Comment en effet dans ces conditions maitriser la sécurité des données et applications ?" La 4G n'en reste pas moins une piste pour réaliser des économies sur l'achat d'équipement réseau. Et Laurent Geray de conclure : "cette mutation dépendra avant tout des offres des opérateurs."