L'Internet des objets va améliorer la productivité, selon 77% des salariés

Dans un billet présentant le potentiel des objets et accessoires connectés au travail, Samsung cite une récente étude de PwC montrant bien les attentes des employés dans ce domaine.

Les objets et accessoires connectés (appelés les "wearables") ont de bons arguments pour s'imposer en entreprise. C'est ce que montre une récente étude de PwC citée aujourd'hui par Samsung, dans un billet de blog présentant tout le potentiel de ces technologies sur le marché B2B.

Sur les 1000 adultes sondés par PwC, 77% pensent que les wearables peuvent les aider à gagner en productivité au travail. 7 sur 10 s'attendent à ce que leur employeur permette l'utilisation de ces technologies dans leur cadre professionnel, et 46% voudraient même que ce soit leur employeur qui finance ces accessoires connectés.

"Nous pensons que l'adoption des wearables en entreprise se fera plus rapidement que celles des smartphones", commente Samsung qui cite de nombreux marchés verticaux susceptibles, à ses yeux, de vite déployer ces outils, comme la logistique (pour mieux gérer les inventaires) ou encore la santé (pour surveiller les données remontées par des capteurs sur des patients), mais aussi l'éducation ou le retail.

 A lire aussi :

Annonces Google