Antoine Fontanel (DSI, iDTGV) "Notre chantier de refonte à fait intervenir plusieurs prestataires issus de sept pays différents"

JDN Solutions. Quels ont été les différents prestataires qui sont intervenus autour de ce chantier de refonte ?

Antoine Fontanel. Accenture nous a accompagnés pour la maîtrise d'ouvrage. Les briques du système d'information ont été réalisées par différents prestataires, issus de sept pays. Les principaux d'entre eux sont Navitaire dont les structures de développement sont aux Etats-Unis, en République Tchèque et aux Philippines, Elca qui est basé en Suisse, et 15below en Angleterre. Nous avons choisi une politique multi-prestataire dans le but de bénéficier d'acteurs avec un savoir-faire adapté à chacun des projets.

antoine fontanel est le dsi d'idtgv
Antoine Fontanel est le DSI d'iDTGV © iDTGV

Une telle politique multi-prestataire complexifie la gestion de projet. Quel conseil donneriez-vous à des DSI optant pour cette démarche ?

La principale problématique consiste à gérer les interdépendances entre prestataires. Il est important de donner une visibilité à chacun des intervenants sur l'impact que son travail peut avoir ou non sur celui des autres, notamment en termes de délais.

A cette question s'ajoute aussi celle du décalage horaire. Par exemple si une plate-forme de test tombe pendant la nuit chez un des prestataires, lui ne sera pas forcément directement impacté, mais le travail d'autres pourra l'être.

Dans ce contexte, comment gérez-vous l'exploitation et la maintenance des systèmes en production ?

"Nous avons connecté les PDA en GPRS"

Exploitation et maintenance sont gérées par les prestataires qui se chargent également d'héberger les briques du système d'information dont ils ont la responsabilité.

Avec IP Label, nous avons défini des scénarios pour vérifier que les applications sont bien disponibles, notamment au cas où aucun des prestataires n'aurait relevé de problème. Une astreinte a aussi été mise en place au sein de la DSI pour suivre les alertes remontées par les prestataires, et analyser leur impact  en vue d'anticiper ou de corriger un problème de production.

Des accords de niveau de service ont été signés avec les prestataires en vue de définir précisément les niveaux et les zones de responsabilité de chacun. A l'occasion du chantier de refonte, nous avons migré notre réseau VPN vers un réseau MPLS plus robuste fourni par Orange Business Services.

L'objectif était de relier les sites d'hébergement, et fiabiliser les échanges entre les briques du SI ainsi que les flux avec le site voyage-sncf.com. Nous avons enfin connecté les PDA en GPRS pour pouvoir réaliser des échanges en temps réel depuis les trains.

DSI