Les profits offshore des entreprises IT dans le collimateur d'Obama

Afin de se conformer à l'une de ses promesses de campagne, le président américain a levé le voile sur ses nouvelles mesures fiscales visant à taxer les entreprises américaines réalisant des profits hors des frontières du pays. Dans le cas où elles seraient validées par le Congrès, ces mesures fiscales auraient un impact colossal sur le bilan de nombreuses entreprises, en particulier celles du secteur IT.

Selon un analyste de l'Associated Press, HP, IBM, Cisco, Microsoft et Google ont à eux seuls évité le versement de 7,4 milliards de dollars de taxes rien que pour l'année 2008. Reste seulement à savoir si, pour financer son plan anti-crise, l'administration Obama ne risque pas de froisser sa poule aux œufs d'or...

Etats-Unis

Annonces Google