Surface Pro 2 : le test

Surface Pro 2 : le test La deuxième génération de tablette Surface Pro a-t-elle réglé les problèmes de la première génération ? Réponse avec notre test, qui reprend les critiques envers la première Surface.

Pour Windows 8.1, Microsoft semble avoir répondu aux critiques et aux attentes, en ressuscitant le bouton Démarrer ou en laissant les utilisateurs "booter" sur leur Bureau par exemple. Cela semble aussi être le cas pour cette Surface Pro 2, qui apporte plusieurs des améliorations demandées par les utilisateurs.

Récapitulons les principaux griefs qui avaient été faits à la première génération de Surface Pro, lors de notre test, mais aussi par nos confrères : un terminal trop lourd, une autonomie très insuffisante, une tendance à chauffer de manière incommodante, un angle d'inclinaison de la béquille fixe. Nous avions d'ailleurs listé ces points dans notre article : Tablette Surface, les améliorations attendues. Bonne nouvelle, la majorité de ces points ont été améliorés (voir le tableau récapitulatif en fin d'article).

Caractéristiques techniques de la Surface Pro 2
Surface Pro 2Caractéristiques techniques
Source : Microsoft
OSWindows 8.1 Pro
Dimensions 274,5 x 173,0 x 13,46 mm
Poids  907 g
Stockage64/128 Go, ou 256/512 Go
RAM4 Go de RAM (ou 8 Go pour les modèles 256/512 Go)
ÉcranClearType Full HD (1920 x 1080) de 10,6 pouces en 16:9
Processeur IntelCore i5 de 4e génération
Puce TPM (chiffrement)Oui
Sans fil Wi-Fi (802.11a/b/g/n) , Bluetooth 4.0 de basse énergie
Caméras, vidéo et audioDeux caméras HD 720p (arrière et avant), microphone, haut-parleurs stéréo
PortsUSB 3.0 , Lecteur de carte microSDXC, Port pour casque, Mini DisplayPort
Garantie2 ans de garantie matérielle
Stylet SurfaceInclus

Les processeurs Haswell à la rescousse de la Surface Pro 2

D'apparence, la Surface Pro 2 ressemble trait pour trait à la Surface Pro : même taille, même poids, même épaisseur, même diagonale. L'un des plus grands changements de la Surface n'est pas visible : il est sous le capot. La Surface Pro 2 embarque désormais en effet un processeur Intel i5 de dernière génération (Haswell) et plus précisément un i5-4200U cadencé à 1,6 Ghz. Microsoft affirme que ce nouveau processeur Haswell apporte un gain de performance de 40% par rapport au modèle précédent de la Surface Pro, et surtout améliore l'autonomie de la batterie de 60 à 75%.

Le gain d'autonomie est réel avec ce nouveau modèle

Sans avoir pu précisément mesurer ces différences, il est en tout cas certain qu'il n'était pas possible de passer une journée entière à travailler sur une Surface Pro, alors que cela doit être désormais possible avec la Surface Pro 2. Du moins pour un usage pas trop intensif et une journée pas trop longue : nous avons mis un peu plus de 7 heures pour la décharger totalement en alternant usages normaux et intensifs. Mais le gain d'autonomie est réel avec ce nouveau modèle, et reste une amélioration plus que bienvenue pour une tablette qui vise les "pros".

Quant aux performances, déjà bonnes pour la première génération, elles sont encore meilleures pour cette Surface Pro 2. La tablette démarre très rapidement, en une poignée de secondes. Microsoft a aussi rajouté de la RAM sur les modèles les plus haut de gamme (ceux de 254 et 512 Go) qui en proposent 8 Go. Les modèles 64/128 Go affichent toujours 4 Go de RAM, comme sur la première génération.

Une tablette qui chauffe moins ?

surface
La Surface Pro 2 est désormais en vente. Sans clavier, cette tablette est proposée à partir de 879 euros sur le site dédié de Microsoft. © Microsoft

Sur le modèle testé (64 Go de stockage, 4 Go de RAM), la Surface Pro s'est révélée agréablement fluide, et s'en est très bien sortie pour traiter des applications consommatrices de ressource ou des lectures simultanées de vidéos HD. Mais à ces moments-là, force est de constater que la tablette s'est remise à chauffer, et pas qu'un peu. Difficile de savoir si c'est plus ou moins que le précédent modèle, mais l'impression dominante est qu'elle chauffe tout de même globalement moins. Par ailleurs, en usage normal, la température n'a rien d'incommodant.

Toujours côté performance, Microsoft annonce une meilleure précision des couleurs sur l'écran, toujours de 10,6 pouces et en HD, mais désormais de type "ClearType". Le changement ne saute pas aux yeux, mais la deuxième génération propose un écran donnant un sentiment de justesse et de précision assez agréable.

Un nouvel angle possible pour la béquille

Quant à l'angle fixe de la béquille, il y a là aussi du progrès, puisque Microsoft a ajouté un nouvel angle d'inclinaison possible, censé notamment faciliter l'usage de la tablette sur les genoux. Cela va évidemment dans la bonne direction, même si l'idéal aurait été de pouvoir choisir son angle d'inclinaison.

Saluons la connectique assez complète de la Surface Pro 2

Même si cela reste inchangé, saluons la connectique assez complète de la Surface Pro 2, ce qui n'est pas si fréquent sur les tablettes : notamment la prise USB 3.0 à même la tablette, la prise micro SDXC qui peut ajouter jusqu'à 2 téras de stockage supplémentaires, et le Mini DisplayPort pour relier la Surface Pro à un écran.

La Surface Pro 2 que nous avons testée nous a été prêtée avec un clavier Touch Cover 2. Dotée de cent fois plus de capteurs que la génération précédente, cette nouvelle version est donc nettement plus précise et réactive. Il est imaginable de s'en servir comme clavier de travail, mais sa finesse peut toutefois déstabiliser ceux qui sont habitués aux claviers plus épais, qui préféreront sans doute le Type Cover pour un usage intensif.

Enfin, reste la question du prix. Sur la boutique en ligne officielle de Microsoft, qui n'est pas toujours la moins chère, les prix démarrent à 879 euros pour le modèle de 64 GoPour le clavier, il faut ajouter le 120 euros pour Touch Cover 2, ou 80 euros pour le Touch Cover de première génération, nettement moins bien. Soit à peu près 1000 euros pour l'ensemble tablette et clavier.

La question du prix

En embarquant un processeur Intel et en héritant de la logithèque Windows, la Surface Pro est difficilement comparable à un iPad (150 euros de moins) ou aux tablettes Android (presque trois fois moins chères pour la même diagonale). Il est plus tentant de la comparer aux ultrabooks tactiles moyen/haut de gamme. Or, à potentiel et performances comparables (c'est-à-dire avec un processeurs Haswell), force est de constater que Microsoft n'est pas si éloigné des prix pratiqués par la concurrence (le Sony Vaio Pro 11 Haswell par exemple).

Microsoft peut aussi faire valoir deux "bonus" offerts lors de l'achat de ses Surface : 200 Go de stockage dans SkyDrive (pendant 2 ans, après quoi les données pourront toujours être lues mais plus modifiées), et un an d'appels vocaux Skype gratuits vers 60 pays.

Surface Pro 2 : les améliorations attendues, et les améliorations apportées.
Griefs et doléances formulés pour Surface ProChangements avec la Surface Pro 2
Source : JdN
1- Baisser le prixLa Surface Pro 2 est vendue au même prix que la Surface Pro lors de son lancement. Microsoft n'a donc pas souhaité être plus agressif sur les tarifs. Pas sûr cependant qu'à terminal comparable, Microsoft soit beaucoup plus cher que la concurrence.
2- Améliorer l'autonomie de la batterieGain substantiel d'autonomie avec la Surface Pro 2. C'était le gros défaut de la Surface Pro, c'est l'amélioration la plus sensible de la Surface Pro 2.
3- Régler le problème d'inclinaison de la béquilleUn nouvel angle d'inclinaison est possible avec la Surface Pro 2, mais cela reste moins flexible que les ultrabooks.
4- Inclure Office à la Surface ProLa suite n'est toujours pas incluse dans la Surface Pro 2.
5- Alléger la tabletteLa Surface Pro 2 fait certes le même poids que la Surface Pro, mais elle est est plus performante et chauffe moins...
6- Mieux gérer la chaleurLa chaleur est mieux gérée, mais la température peut vite monter sur des applications gourmandes.
7- Mieux intégrer le styletToujours pas d'applications dédiées ou de nouvelles fonctionnalités liées, comme Samsung peut le faire avec ses Galaxy Note.
8- Proposer la connexion 4GLa connexion 4G est annoncée pour 2014 pour la Surface, mais toujours pas pour la Surface Pro, limitée au wifi

Microsoft / Tablette

Annonces Google