Windows 8 : quel bilan 6 mois après sa sortie ?

Microsoft mise gros sur son dernier système d'exploitation mais peine à en récolter les fruits. Le recul sans précédent des PC et son entrée tardive sur le bouillonnant marché des tablettes expliquent en partie la situation.

Le 26 octobre 2012 Microsoft lançait Windows 8, dernier-né de la grande famille des systèmes d'exploitation estampillés Windows. Qualifié par Steven Sinofsky, alors patron de la division Windows, de "meilleure version de Windows à ce jour", Microsoft  bombait alors fièrement le torse. 

Six mois plus tard, Steven Sinofsky ne fait plus partie des effectifs de Redmond (et ce depuis novembre dernier), et force est de constater que "l'effet waouh" Windows 8 s'est dissipé, ce dernier peinant à trouver les clés du succès. En mars 2013, selon les statistiques de Net Applications, le dernier OS de Redmond est crédité d'une part de marché de 3,17% dans le monde.

Dans le même temps, Microsoft s'abstient de publier tout nouveau chiffre de ventes de licences depuis janvier. L'éditeur avait alors indiqué que 60 millions de licences Windows 8 avaient été écoulées. Un signal plutôt inquiétant envoyé au marché.

D'autant qu'à l'occasion de la présentation des résultats financiers de son 3e trimestre 2012-2013, Microsoft a fait état d'une stagnation du chiffre d'affaires de la division Windows - qui inclut ses tablettes Surface. Cette activité enregistrait une croissance de 23% un an plus tôt. Une évolution provoquée à n'en pas douter par le repli sans précédent du marché PC, sur lequel Windows régnait jusqu'alors en maître, au profit des tablettes. Un segment où Microsoft tient un rôle de challenger face à Apple (avec iOS) et Google (avec Android).

1 mini
Microsoft compte sur Windows 8.1 pour redresser la barre. © Winforum.eu


En recul de 3,2% en 2012 selon le cabinet d'études Gartner, le marché des PC a accentué sa chute au 1er trimestre 2013 (-11,2% en volume) quand celui des tablettes explose. D'ici 2016, les ventes de tablettes à destination des entreprises devraient être multipliées par quatre, en passant de 13 à 53 millions d'unités.

Microsoft pourrait cependant mettre du temps pour rattraper son retard sur le marché des tablettes. Selon les derniers chiffres de Strategy Analytics, Redmond est crédité d'une part de marché de 7,5% au 1er trimestre 2013, avec 3 millions de tablettes Windows écoulées. A comparer à une part de marché de 48,2% pour iOS et 43,4% pour Android.

Les DSI plutôt convaincus par Windows 8

Au-delà de la faiblesse actuelle des chiffres de ventes de Windows 8, cabinets d'études, analystes et même partenaires de Microsoft n'ont en tout cas pas manqué d'émailler les six premiers mois de la vie de Windows 8 de nombreuses piques.

En octobre 2012, Forrester et Gartner étaient déjà sur la même longueur d'onde. Le premier annonçant que Windows 8 allait mettre du temps pour trouver sa place, et que 2013 serait une année "horrible" pour Microsoft. Le second en s'attendant à ce que 90% des entreprises ne déploient pas massivement Windows 8 avant 2014. 

En novembre 2012, c'était au tour de NPD d'indiquer que "Windows 8 n'a pas provoqué le déclic du retournement des ventes". Suivi par IDC en mars 2013 qui indiquait : " la décision de Microsoft de mettre sur le marché deux systèmes d'exploitation pour tablettes [Windows 8 et Windows RT] a donnée pour l'heure d'assez mauvais résultats". 

Dernièrement, c'est Samsung qui a fustigé le dernier OS de Microsoft en qualifiant Windows 8 de "système Windows le moins compétitif". Le constructeur a d'ailleurs annoncé renoncer à la commercialiser sa tablette Ativ Tab sous Windows RT en Europe.

Pour autant, les entreprises sont loin de rejeter Windows 8, certains projets conséquents notamment en France, étant actuellement menés (voir notre tableau récapitulatif ci-dessous). Mais Windows 8 n'a sans doute pas rencontré, du moins sur ses premiers mois de commercialisation, le succès attendu par Microsoft. Reste à savoir si la disponibilité généralisée de la Surface Pro (attendue en France courant mai), ainsi que le lancement de tablettes Surface à 7 pouces et la mise à jour de l'OS vers Windows 8.1 (nom de code: Windows Blue) lui permettront de rebondir. A suivre.


Les projets Windows 8 en France
Organisme ProjetLes commentaires des DSI
Source : JDN Tech
PSAPrévision de 5 000 points de ventes équipés en tablettes Windows 8 d'ici 2018"Aujourd'hui, nous mesurons le retour des concessions sur les tablettes Windows 8 et les fonctions qu'il faut ajouter ou faire évoluer avant un déploiement massif" (Daniel Zamparini - DSI de PSA)
AP-HP (Hospitalisation A Domicile) 800 tablettes Windows 8 (déploiement en cours)"Windows 8 pour nous c'est déjà une intégration très simplifiée à notre SI et une évolution de notre dossier de soin développé en Silverlight" (Jérôme Guérin - DSI de l'HAD de l'AP-HP)
Supermarché Match Terminaux mobiles Windows 8 (déploiement à partir de 2014) "Windows 8 semble beaucoup plus stable que ce qu'on a connu avec Microsoft dans le passé" (Christophe Gallois - DSI des Supermarchés Match)
AubadeEn test "J'étais convaincu par l'approche d'Apple avec l'iPad. Je suis donc content et satisfait de voir Microsoft, qui est un acteur incontournable pour l'entreprise, évoluer aussi vers ce type d'environnement "Patrick Legay (DSI - Aubade)
Europe AirpostMigration de l'ensemble du parc (400 postes de travail)"Nous n'avons relevé aucun problème de compatibilité avec nos applications. L'interface Modern UI est une bonne surprise. C'est un OS bien fini et performant, qui efface le mauvais souvenir de Vista" (Fabrice de Biasio - DSI d'Europe Airpost)

Annonces Google