Base de données : les tarifs des freelances

Base de données : les tarifs des freelances La place de marché française Hopwork a pu observer les prix réellement pratiqués, selon la ville et la technologie, par des indépendants.

Jeune pousse française, Hopwork propose une place de marché en ligne mettant en relation des freelances avec les entreprises. Le service compte aujourd'hui plus de 2 000 entreprises clientes, et 7 180 freelances inscrits. Parmi ces derniers figurent de nombreux professionnels de l'informatique, des développeurs et des spécialistes des bases de données notamment. Hopwork indique que près de la moitié des recherches (soit plus de 44 000 recherches) réalisées sur son site par des employeurs concernent le développement web et mobile, ou le développement backend. Hopwork a donc pu observer la demande pour certains profils, mais aussi les tarifs réellement pratiqués par ces indépendants. Voici donc les tarifs moyens observés dans certaines grandes villes françaises, de janvier à mars, concernant les profils spécialisés dans certaines bases de données.

bdd
Tarifs moyens observés par Hopwork selon la technologie et la ville (en incluant la commission de 10% prise par Hopwork). © Hopwork

Parmi les bases de données, ce sont donc les profils spécialisés dans PostgreSQL qui sont les plus recherchés sur Hopwork avec 19,5% des recherches comptées. Pour ces compétences, le tarif moyen est de 459 euros par jour. C'est peut-être la base de données la plus recherchée sur le site de Hopwork, mais ce n'est pas celle qui rémunère le mieux : les spécialistes d'ElasticSearch (565 euros par jour) et surtout de Cassandra (652 euros par jour) affichent un tarif moyen plus élevé.

A noter que Hopwork avait réalisé une étude similaire fin 2014, et Cassandra ne représentait alors que 1,5% des recherches, contre 7,5% aujourd'hui.  Autres bases de données qui ont vu leurs recherches fortement progressé sur Hopwork : MongoDB (18,1% des recherches contre 13,3% fin 2014), ElasticSearch (17,7% contre 11,8%) et surtout PostgreSQL (19,5% contre 8,1%).

Encore jeune entreprise, Hopwork, dont la place de marché a été lancée il y a deux ans, continue de voir son service vite évoluer, ce qui peut se répercuter dans ses études et statistiques. Son nombre de freelances enregistrés est ainsi passé de 5 000 à plus de 7 100 en moins de quatre mois. Mais pour certaines villes, la base d'inscrits peut être faible.

 Consulter le baromètre complet sur le site d'Hopwork.

Annonces Google