Mesures de chômage partiel refusées pour Alten

L'inspection du travail vient de refuser les mesures de chômage partiel que l'entreprise Alten, spécialiste de l'ingénierie et du conseil en technologies, souhaitait mettre en place. La CGT dénonçait le bien fondé de ces mesures. Alten emploie quelque 3.800 salariés en France, et les mesures de chômage partiel devaient toucher 400 collaborateurs. La direction de l'entreprise n'a pas souhaité commenter cette nouvelle.Les résultats annuels de l'entreprise, publiés au début du mois de mars, affichent un chiffre d'affaires en progression de 20,7% par rapport à 2007, à 846,3 millions d'euros.

Chiffre d'affaires / Inspection du travail

Annonces Google