Recrutement : les DSI encore plus dans le brouillard

Une étude conduite par le cabinet EuroWin montre que les DSI ont de plus en plus de mal à programmer leurs futurs recrutements. Certains profils notamment Web et e-commerce sont cependant toujours aussi recherchés.

"La moitié des DSI prévoit une stabilisation de leurs équipes pour l'année 2013. Cela correspond à une légère baisse par rapport à 2012", note EuroWin Consulting Group, cabinet de recrutement informatique, dans sa récente enquête réalisée auprès de plus 500 DSI français.

Cette étude révèle que le quart des DSI interrogés prévoient de 1 à 5 recrutements pour 2014, contre un tiers l'année dernières. Egalement en baisse sensible, la part de DSI annonçant réaliser plus de 5 recrutements l'année prochaine passe de 9% à 4%.

Un indicateur est toutefois en forte progression : le nombre de DSI qui ne souhaitent pas, ou ne peuvent pas, se prononcer sur les recrutements prévus dans les prochains trimestres. Il passe de 10% à 31%. D'ailleurs, l'étude souligne qu'"il est à noter l'incapacité, pour la plupart des DSI, d'obtenir une vision claire quant à la planification de leurs recrutements". Elle cite en exemple un DSI d'une grands banque française qui résume bien la situation "Il y a dix ans, je pouvais programmer mes recrutements sur 2 à 3 ans. Ce n'est plus le cas."

recrutement
Les recrutements prévus par les 500 DSI interrogés par EuroWin en 2012 (pour 2013) et cette année (pour 2014). © EuroWin Consulting Group

L'étude s'est également intéressée aux profils les plus recherchés aujourd'hui dans l'informatique. Côté secteurs, les SSII et le Conseil, représentent 30% des recrutements, devant le luxe (15%) et la distribution/Retail (14%). Par métier, l'étude souligne "une demande constante" pour des chefs de projets, et remarque aussi une croissance des métiers du web et du e-commerce.

recrutement métier secteur
Les recrutements IT par métiers et par secteur, selon la dernière étude d'EuroWin. © EuroWin Consulting Group

Annonces Google