Transformation numérique et cloud : les deux font la paire

Le cloud est l’une des briques technologiques majeures qui rend la transformation numérique possible. Il apporte à la fois flexibilité, rapidité et offre aux entreprises la possibilité d’expérimenter à faible risque.

>Bien que le secteur bancaire ait été plus lent que d’autres à l’adopter, le cloud est aujourd’hui de plus en plus utilisé à mesure que le secteur s'engage sur la voie de la transformation numérique. Grâce à lui, les banques sont en mesure d’assurer des déploiements de services plus rapide pour mieux répondre aux besoins d’expériences nouvelles et uniques de leurs clients. Il permet également au secteur d’accroître la collaboration entre ses équipes et d’améliorer la rapidité de mise sur le marché de ses produits. Selon le cabinet d’audit PwC, les principaux services des banques, tels que l'évaluation du crédit, les relevés bancaires, les paiements aux consommateurs et la facturation, utiliseront, dans les deux prochaines années, le cloud pour gérer leur flux de données[1].

Car il ne suffit plus de décider du changement pour qu’il s’opère. Tout processus de DX passe par différentes phases, y compris l'établissement des objectifs à atteindre, la création d'un plan pour le processus de transformation, l'exécution de ce dernier et la prise de mesures de gestion des risques. Dans l’ensemble de ces phases, le cloud a un rôle important à jouer, tout comme la prise de décisions pour mener à bien la transformation numérique de l’entreprise. En effet, les technologies cloud fournissent la vitesse et les outils de données et d'analyse nécessaires au monitoring du marché et de l'activité pendant la phase de découverte. Elles permettent également de comprendre l'évolution rapide des besoins IT et de prédire les tendances futures.

Les premiers adeptes du cloud se sont assurés de disposer d’une longueur d’avance sur la concurrence en termes d’expérience numérique offerte à leurs clients et collaborateurs. Les entreprises qui n’ont pas encore mis en œuvre de technologies cloud prennent le risque d’être gênées dans leur processus de transformation numérique en raison de problèmes liés aux systèmes existants : adaptabilité au changement plus lente, mise sur le marché plus longue et incapacité à s’adapter aux attentes changeantes des clients.

Le cloud est devenu aussi omniprésent qu’internet mais ne constitue plus seulement une option pour le secteur bancaire. Il est aujourd’hui une condition préalable à la pérennité des entreprises. En faire une partie intégrante de leur stratégie constitue pour les banques une garantie de réussite tant de leur transformation numérique, mais aussi de leur survie. Dans ce contexte, le cloud finira à terme par s’imposer naturellement à elles, au risque de ne plus être suffisamment compétitives.

[1] source 

[2] Source

Transformation numérique et cloud : les deux font la paire
Transformation numérique et cloud : les deux font la paire

>Bien que le secteur bancaire ait été plus lent que d’autres à l’adopter, le cloud est aujourd’hui de plus en plus utilisé à mesure que le secteur s'engage sur la voie de la transformation numérique. Grâce à lui, les banques sont en mesure...