Comment rater votre stratégie SEO en 3 étapes ?

Le référencement naturel ou SEO est l’un des piliers d’une stratégie digitale performante et se pense en amont de tous projets web. Voici 3 façons de rater votre stratégie SEO efficacement.

L’une des règles essentielles du SEO, c’est d’attendre. En effet, le référencement naturel ne permet pas d’obtenir des résultats chiffrés à court terme, aussi faut-il savoir s’armer de patience pour capitaliser sur les actions SEO mises en place. Entre 3 et 6 mois, c’est le temps estimé pour commencer à analyser le trafic généré sur certaines pages, où la position d’une requête sur les moteurs de recherche. Mais si vous voulez être sûr d’attendre encore un peu plus, commencez par ces quelques étapes.

Capitalisez uniquement sur les mots-clés à fort volume de recherche

Première erreur : viser uniquement les mots-clés les plus recherchés par les internautes.

Il faut savoir que les mots-clés où le volume est le plus important sont, le plus souvent, également les moins précis : marketing, enseignement, football, etc. De plus, ces recherches sont particulièrement concurrentielles, et donc plus difficilement atteignables. Il va falloir dépenser de l’argent, beaucoup d’énergie et beaucoup de temps pour gagner des positions sur des mots de ce type, sur lesquels des sites concurrents sont probablement aussi en train de dépenser argent, temps et énergie.

Alors oui, il ne faut pas bannir de sa stratégie SEO des mots-clés à fort potentiel de recherche. Seulement, il est plus pertinent de bien cibler votre champ d’action sémantique qui vous permettra d’atteindre vos objectifs en termes de visibilité. Mieux vaut avoir un trafic qualifié qui correspond à vos cibles potentielles peu élevé, que de voir une hausse de la fréquentation de votre site internet avec un fort taux de rebond et aucune conversion.

Parmi les stratégies à adopter, vous pouvez définir des mots-clés très ciblés, et les décliner sous forme de longue traîne, c’est-à-dire d’expression un peu plus longue. Par exemple, à partir du mot marketing, vous pourriez décliner une longue-traîne du type :

  • Qu’est-ce que le marketing
  • Réussir un plan marketing
  • Différence entre marketing et communication
  • Etc.

Le tout en prenant appuie sur des outils SEO adaptés qui vous permettront de cibler au mieux vos requêtes sur lesquelles bâtir votre stratégie.

Ne travaillez pas trop vos contenus, misez sur la quantité

Faire 10 articles rapidement en reprenant 10 fois le même mot-clé ? Mauvaise idée.

Comme nous l’avons évoqué précédemment, le SEO se fait sur le long terme. Et pour que vos pages soient valorisées par Google (et les autres moteurs de recherche), il faut avant tout proposer des contenus de qualité qui répondent à plusieurs critères : au moins 800 mots, diversifier les formats sur vos pages, consolider votre maillage interne, etc.

Si pensiez que l’adage du web « le contenu est roi » est dépassé, détrompez-vous, il est plus que jamais d’actualité. Pour capitaliser sur un mot-clé, dédiez-lui des pages de qualité, et développez tout le champ sémantique autour en y accordant également des pages de qualité. Pour cela, vous pouvez utiliser la technique du cocon sémantique, qui consiste à développer votre stratégie SEO par silos thématiques. L’idée, c’est de développer une thématique de contenu de façon incrémentale.

Par exemple, une agence de marketing va mettre en place un blog et traiter de ses sujets de prédilection : l’inbound marketing, la transformation digitale et l’email marketing. Pour chaque thème, il va falloir insérer des pages et aller en profondeur dans la thématique pour créer ce fameux cocon sémantique qui va être valorisé par Google. Plus visuellement, on peut le traduire de la sorte :

  • Blog de l'agence
  • > Thème Inbound marketing
  • > > Article 1 : Inbound marketing, qu'est-ce que c'est ? 
  • > > Article 2 : Comment réussir sa stratégie d'inbound marketing ? 
  • > > Article 3 : Etc. 
  • Thème transformation digitale
  • Thème email marketing
Mais cette technique SEO s’applique à tous les domaines d’expertise pour tous les types d’entreprise. Par exemple le domaine de l’enseignement supérieur, avec du contenu organisé autour d’un un cocon sémantique.

Laissez tomber le maillage, ce n’est pas prioritaire

Le maillage interne et le netlinking, c’est superflu ? Au contraire.

Le maillage interne contribue à optimiser votre cocon sémantique, alors raison de plus pour y prêter attention. L’ensemble des liens internes au sein de vos pages contribuent à faire remonter celles les plus importantes aux yeux de l’algorithme de Google. Par ailleurs, mettre en place des liens internes vers vos différentes pages aide Google à comprendre l’architecture de votre site internet. Cela renforce également votre stratégie en silos, car vos pages seront considérées comme spécialisées autour d’une thématique, et les moteurs de recherchent apprécient tout particulièrement ce genre de pratique.

Au-delà de vos liens en interne, il est indispensable de développer une stratégie de netlinking, qui correspond à l’ensemble des sites qui font des liens vers votre site. Plus le site aura d’autorité, plus le lien vers votre domaine sera valorisé et aura des retombées sur votre position dans les SERP. Vous pouvez donc développer du guest blogging, qui peut se faire de façon gratuite ou payante selon les sites. Ici aussi, il faudra assurer un contenu de qualité afin de créer un cercle vertueux : un article de qualité sur un site d’autorité qui renvoie vers votre site va maximiser vos chances de bénéficier de ce lien. 

Comment rater votre stratégie SEO en 3 étapes ?
Comment rater votre stratégie SEO en 3 étapes ?

L’une des règles essentielles du SEO , c’est d’attendre. En effet, le référencement naturel ne permet pas d’obtenir des résultats chiffrés à court terme, aussi faut-il savoir s’armer de patience pour capitaliser sur les actions SEO mises en place....