L’automatisation au service de la sécurité dans le cloud

L'automatisation est un moteur d'efficacité au sein des entreprises modernes. Notamment dans le secteur de la cybersécurité. En effet, les opérations de sécurité quotidiennes reposent sur le tri de grands volumes de données afin de faciliter la prise de décision, qui doit souvent se faire rapidement.

De ce fait, le risque d’erreur humaine est fortement présent et risque bientôt d’augmenter, d’après les résultats d’une récente étude Gartner qui prévoit une augmentation de 800% du volume de données au cours des cinq prochaines années. L’automatisation, cependant, permet aux équipes de sécurité de se décharger d’une partie de la pression liée aux risques et aide les entreprises à améliorer leurs pratiques de sécurité et de conformité

Les équipes de cybersécurité sont sous pression

Du fait de l’évolution rapide des cybermenaces, les responsables de la sécurité subissent plus de pression que jamais.  Selon l'enquête sur les atteintes à la cybersécurité, conduite par Ipsos, plus de 43 % des organisations interrogées ont été victimes de failles de sécurités ou de cyberattaques au cours de l’année 2018. Dans le même temps, des réglementations telles que le règlement général sur la protection des données (RGPD) ont modifié les exigences en termes de confidentialité des données. Aujourd’hui les équipes de sécurité sont sur-sollicitées et opèrent dans des environnements où les enjeux sont très élevés. Les pratiques doivent donc évoluer pour que les entreprises puissent se conformer aux législations tout en assurant la sécurités de leurs clients, de leurs employés et des données contre des cyberattaques de plus en plus sophistiquées. Et pour venir en aide aux équipes et évoluer en même temps que les législations, quoi de mieux que l’automatisation ?

Le rôle de l'intelligence artificielle (AI) et du machine learning (ML)
Une nouvelle génération de solutions de raisonnement automatisé est en train d’arriver sur le marché. Ces dernières utilisent l’IA et le ML pour fournir des informations précises sur les données qui ont (ou n'ont pas) été sécurisées, allégeant ainsi le fardeau administratif des équipes en charge de la sécurité.

L’IA et le ML offrent une approche plus pertinente de la détection des menaces en étudiant les modèles de comportement des bases de données et des applications utilisées au sein des entreprises. En analysant ce qui est considéré comme "normal", ces technologies sont en mesure de signaler les anomalies qui pourraient être considérées comme une attaque afin qu'elles soient traitées immédiatement.

Enfin, à mesure que l'IA se développe, elle apprend à utiliser les données auxquelles elle est exposée. Ainsi, cette technologie peut évoluer en fonction des cybercriminels qui développent continuellement de nouvelles attaques plus sophistiquées et constitue une solution idéale pour assurer la sécurité du cloud. 


L'automatisation est essentielle au succès 

Les nouvelles solutions d'automatisation font évoluer le secteur de la cybersécurité, permettant ainsi l’anticipation et la prévention des problèmes de sécurité. Ces dernières appliquent une logique mathématique qui permet aux plates-formes de cloud de gérer de manière proactive des tâches telles que les évaluations de sécurité, la détection des menaces et la gestion des politiques de l’entreprise, ainsi que l'automatisation des recommandations de sécurité pour les clients.

Dans cette catégorie de solution de sécurité automatisée, des outils comme Amazon GuardDuty et Amazon Macie peuvent également surveiller l'infrastructure cloud pour mettre en évidence les modèles d'utilisation inhabituels et appliquer les outils de raisonnement qui lui permettent de détecter les risques de fuites de données sensibles. Cela signifie que la sécurité peut être mise en place à grande échelle pour diminuer les risques au sein des entreprises. Essentiellement, cela permet de détecter les problèmes avant qu’ils ne se produisent.

Quelle est la valeur ajoutée ?

Lorsqu'il s'agit de la sécurité du cloud, il est indéniable que la rapidité est un élément clé. Détecter et écarter une menace ou une vulnérabilité le plus rapidement possible minimise les conséquences pour les organisations et les clients.

En mettant en place une approche de sécurité automatisée, elles éliminent ce risque et sont à même d’anticiper les menaces. Cette approche libère également les professionnels de la sécurité, leur permettant de se distancer de la gestion d’incidents pour se concentrer sur la stratégie et la réalisation des objectifs commerciaux.

Dans les années à venir, l'automatisation sera le principal facteur de différenciation pour les entreprises souhaitant rester maîtresses de leurs problématiques en termes de sécurité dans le cloud. Les organisations qui choisissent d’adopter l'automatisation viendront renforcer leur positionnement en matière de sécurité sur le long terme, les autres risquent d’être rapidement mises de côté. 

L’automatisation au service de la sécurité dans le cloud
L’automatisation au service de la sécurité dans le cloud

De ce fait, le risque d’erreur humaine est fortement présent et risque bientôt d’augmenter, d’après les résultats d’une récente étude Gartner qui prévoit une augmentation de 800% du volume de données au cours des cinq prochaines années....