Reprendre le contrôle du stockage de ses données : un enjeu majeur pour les entreprises

Les données générées du fait de l’interaction avec les clients, étaient peut-être mineures il y a quelques années, mais ce n’est plus le cas à présent. Tout le monde cherche de nouvelles façons d’interagir avec les consommateurs et de répondre à leurs attentes.

Que ce soit une multinationale ou une PME, aujourd’hui toutes les entreprises créent des données à un rythme effréné au quotidien. De récentes études démontrent qu'environ 90% de l’ensemble des données générées l’ont été au cours des deux dernières années. Une tendance vertigineuse notamment due aux 400 heures de vidéos uploadées chaque minute sur YouTube, alors qu’Instagram représente 46 millions de post par minute et Twitter 12 millions de tweets chaque heure.

Et autant de données supplémentaires. Autant de considérations primordiales à prendre en compte par les entreprises aujourd’hui afin de ne pas se noyer sous le flot de données. Et tirer profit des informations qui en découlent afin de favoriser l’innovation et augmenter leur part de marché.

Toujours plus de données

Les données générées du fait de l’interaction avec les clients, étaient peut-être mineures pour les entreprises il y a quelques années, mais ce n’est plus le cas à présent. Tout le monde cherche de nouvelles façons d’interagir avec les consommateurs et de répondre à leurs attentes.

Par exemple, une compagnie d’assurance qui souhaite améliorer son service client décide demain de lancer une application complète d’assistance et de résolution de services, elle doit en amont penser à la somme des données qui seront générées. Entre les images téléchargées par les utilisateurs, les métadonnées des dites images (localisation, date…) et l’ensemble des informations renseignées cela pourrait se chiffrer à environ 5,5 Mo par incident signalé. Rapportée à un nombre moyen d’incidents par utilisateurs et par an, auxquels s’ajoutent les données complémentaires (rapport de police, rapport d’expert…) la somme des données à gérer peut aisément dépasser les 10 To par an.

Des chiffres que l’on pourrait qualifier de gérables par un système de stockage classique si le rythme était équitable dans le temps. Mais que ce passe-t-il en cas de développement de la société ? Ou bien si l’application lancée l’est au niveau international ? Comment alors gérer l’afflux massif de données ?

Car les données présentées ci-dessus le sont seulement pour l’application. Car en cas de pic, il faut alors prendre en compte le stockage de l’application elle-même, qui est bien sûr conteneurisée afin d’évoluer en fonction de la demande. A quoi se rajoute plusieurs Go supplémentaires de stockage en bloc pour chaque instance en plus des sauvegardes.

La solution Ceph

Avec une même et seule application, une entreprise peut voir ses besoins de stockage accroitre rapidement et impliquer des dépenses supplémentaires. Un réseau de stockage traditionnel (SAN) nécessitera des coûts annexes à l’ajout de chaque disque. 

Pour remédier à ces problèmes de coût, le Software-Defined Storage est la meilleure solution pour les entreprises. Le Software-Defined Storage (SDS) à l’avantage de séparer le matériel de stockage physique de la logique de gestion du stockage des données. Cette solution ne nécessite par ailleurs aucun composant matériel propriétaire, ce qui permet aux services informatiques d’utiliser du matériel standard et prêt à l’emploi à bas coût.

Afin de profiter au maximum des avantages offerts par le SDS, les entreprises devront se tourner vers l’open source et notamment la technologie Ceph. Ceph est la solution de Software-Defined Storage la plus populaire du marché pour OpenStack. Evolutive et complète, elle couvre aussi bien les applicatifs de stockage que les solutions de cloud économiques. Et propose également des fonctionnalités de stockage haut de gamme, comme le stockage unifié des blocs et des objets. De plus, elle est dotée d’un système d’auto dépannage et d’autogestion. Des avantages compétitifs dont les entreprises sur lesquels les entreprises auraient tort de faire l’impasse.

A l’aune d’un monde ultra concurrentiel, il est primordial pour les entreprises de prendre en compte ses considérations quand il s’agit de la question du stockage afin de rester compétitives. Si les données ont été le nouvel or noir, aujourd’hui c’est leur gestion et leur stockage qui feront la différence pour les entreprises.

Reprendre le contrôle du stockage de ses données : un enjeu majeur pour les entreprises
Reprendre le contrôle du stockage de ses données : un enjeu majeur pour les entreprises

Que ce soit une multinationale ou une PME, aujourd’hui toutes les entreprises créent des données à un rythme effréné au quotidien. De récentes études démontrent qu'environ 90% de l’ensemble des données générées l’ont été au cours des deux dernières...