Petite baisse de régime pour Firefox

La période de l'été aura-t-elle été propice à Internet Explorer ? Peut être bien dans la mesure où le navigateur Web de Microsoft a réussi à conserver une part de marché identique de 65,9% en juillet et en août. Mais cela ne l'a pas empêché de perdre 7% sur 1 an.  

Firefox a de son côté reculé entre juillet et août de 0,1% mais augmente son taux de pénétration de 4% par rapport au mois d'août 2008.

Google Chrome poursuit de son côté son bonhomme de chemin du haut de ses 2,2% de parts de marché. Une (très) légère progression par rapport à juillet : +0,1%.

 

Suggestions de contenus