Firefox toujours plus haut

Internet Explorer est sévèrement ébranlé. En l'espace d'un mois seulement, le navigateur de Microsoft cède pas moins de 1,6%. Ce nouveau recul porte la baisse de Microsoft sur 12 mois à 8,2%. Et le premier bénéficiaire de ce déclin est une nouvelle fois Firefox dont la part de marché enregistre une forte croissance.

Entre octobre et novembre, la fondation Mozilla voit son logiciel empocher exactement 1,6%, la part justement abandonnée par Microsoft. Tous les autres navigateurs gagnent du terrain ce mois-ci, à hauteur chacun de 0,1%. Le dernier né, Chrome, est désormais à 0,4%, au-dessus d'Opera donc, disponible lui depuis déjà plusieurs années.

Suggestions de contenus