Les applications métiers partent à l'assaut des smartphones L'émergence des offres de track and trace

Quoi de plus pertinent pour un responsable logistique que d'avoir la possibilité de suivre à la trace ses expéditions en situation de mobilité ? C'est désormais une réalité bien tangible avec le développement de solutions de track and trace pour fiabiliser la traçabilité des envois et le suivi de leur statut.

Dans ce domaine, on retrouve notamment une offre pour smartphone BlackBerry baptisée Y-Trace et développée par Prylos, un partenaire de l'opérateur télécoms SFR. 

Des applications dédiées à la maintenance de systèmes informatiques permettent également de valider l'intervention des techniciens par le biais d'une signature électronique, réalisée à même l'écran tactile des smartphones dotées de cette fonctionnalité. 

"Le déploiement à grande échelle doit être motivé par un ROI clairement établi" (Bernard Chartier - Responsable mobilité chez CSC)

Parmi les principales, on trouve celles promues par Webtiss ou des SSII généralistes, à l'image des éditeurs-intégrateurs Atos Origin, Accenture ou encore CSC.

Quoi qu'il en soit, la mise en œuvre de telles applications métiers devra auparavant avoir su démontrer tout leur intérêt sous peine de voir les projets décalés dans le temps voire purement et simplement gelés.  

"Le déploiement d'une application métier à grande échelle sur des flottes
de smartphones ne peut être motivé que par un retour sur investissement
clairement établi et un apport d'amélioration des processus initiaux
métiers. Or, ce n'est précisément pas encore le cas avec certains domaines métiers comme celui des ressources humaines par exemple", prévient Bernard Chartier, responsable mobilité chez CSC.

SSII / Retour sur investissement