Céline Molina (Spotter) "La veille des réseaux sociaux est une tendance lourde"

Qu'elle soit concurrentielle ou stratégique, la veille rentre dans les mœurs. Solutions logicielles et services externalisés peuvent être proposés simultanément.

Quelles prestations de veille proposez-vous ?  

Spotter est une société spécialisée dans la veille média, le suivi et l'analyse de discours médiatique et des opinions exprimées sur le Web et les réseaux sociaux. Ses activités concernent la réalisation et le suivi de veille concurrentielle et marché (ou veille stratégique) ainsi que de l'e-réputation des entreprises.  

L'un des points forts de Spotter est de s'appuyer sur une équipe de veilleurs et d'analystes multilingues et multiculturels pour proposer à nos clients une information validée et pertinente, mais également des tableaux de bords de veille ad hoc et des études qualitatives.

Notre plate-forme de veille Spotter, accessible aussi bien en ligne côté front office pour nos clients qu'en back office par nos veilleurs, a été complétée par différentes briques logicielles d'analyse sémantique et de text mining. Ces dernières sont issues principalement de notre cellule R&D. Spotter est disponible en mode Saas, et ce, depuis 2001.

Comment répondez-vous aux besoins de vos clients ?

Nous proposons des bases de données dédiées de veille, généralement mutualisées sur plusieurs serveurs mais qui peuvent être à la demande installées sur un serveur dédié. Sur des sujets très sensibles, notre travail se limite parfois à de la simple qualification de  l'information, c'est-à-dire à la définition de son niveau d'importance en fonction de son audience, sa notoriété et son taux de reprise dans différents relais et media.  

"Les données de veille peuvent aussi bien être délivrées dans un format HTML que sous flux XML"

Concernant les prestataires auxquels nous faisons appel, ils ne connaissent jamais la teneur du projet et la finalité de l'analyse des sources, leur travail étant limité à capter et d'encapsuler dans un format approprié des flux vidéo ou audio émanant de la télévision et de la radio.

Par ailleurs, le client dispose d'une interface Web sur laquelle il retrouve l'intégralité de ses données de veille. Elles peuvent être aussi bien délivrées dans un format HTML que sous flux XML. Nous intégrons dans la veille les différentes plates-formes de réseaux sociaux et de micro-blogging et ce, dans plusieurs langues. Nous proposons également des synthèses de veille plus globales qui peuvent être fournies sous PDF, en version papier ou sous format électronique intégré dans un onglet dédié dans l'interface de notre plate-forme de veille.  

Quel type de veille est aujourd'hui très demandé ?

La veille des réseaux sociaux est une tendance lourde, étant donné le nombre croissant d'utilisateurs et toutes les informations échangées auxquelles les entreprises peuvent s'intéresser. Cela va du suivi de l'opinion publique sur une marque à l'étude d'impact d'une opération de communication. Au-delà de cette veille spécialisée, on constate que les entreprises accordent à la veille une attention toute particulière, mais également les institutions et organisations publiques.

Comme en témoignent toutes les actions nous effectuons pour le compte de la direction générale de l'information de la Commission européenne, des agences de communication telles que Ketchum, Fleishman & Hillard et Duke Interactive, mais également Goodyear, GE Factofrance, EDF, GDF ou encore la fédération équestre internationale.

 

Céline Molina est directrice du business développement de Spotter.

Serveurs / Log

Annonces Google