iOS vs Android vs Windows : quel est le meilleur OS mobile d'entreprise ? Windows Phone : l'éternel challenger en entreprise

Microsoft avait tout pour réussir son OPA sur la mobilité en entreprise. Mais l'excellente intégration native de Windows Phone aux systèmes d'information (via Windows version desktop et Windows Server) et la présence sur le mobile des applications bureautiques Office utilisées par tous n'auront pas suffi. Apple, puis le clan Android, ont envahi le marché d'entreprise sans que l'acquisition de Nokia n'y change quoi que ce soit. Aujourd'hui Windows Phone, successeur de Windows Mobile, ne représente que 1% des activations de smartphones en entreprise.

Microsoft : un environnement de développement universelle

capture d'écran de windows phone 8
Capture d'écran de Windows Phone 8 © Capture

L'échec de Microsoft sur le marché du mobile en entreprise, à ce jour plus cinglant encore que sur le marché grand public, masque de véritables atouts pour la plateforme Windows Phone. L'éditeur fournit d'excellents outils de développement, et le continuum entre technologies Windows et Windows Phone offre la possibilité de créer relativement facilement et rapidement des applications pour smartphones et tablettes. Le concept d'"Universal Apps", dévoilé par Microsoft en 2014 va encore amplifier cet avantage puisqu'une même application développée selon ce modèle pourra indifféremment s'exécuter sur PC, tablette ou smartphone.

Un différenciant fort qui tend toutefois à s'amenuiser tant Microsoft joue l'ouverture avec les autres plateformes mobiles. Il est en effet de plus en plus simple de générer une application mobile pour iOS ou Android depuis l'environnement de développement de Microsoft (Visual Studio). Un paradoxe. Autre atout de poids en faveur de la technologie Windows Phone, notamment pour les PME : le prix des terminaux. Il est possible de s'équiper de smartphones Windows Phone à petit prix. La faiblesse des parts de marché de Microsoft en entreprise permet aux DSI les plus malins d'obtenir d'excellent rabais.

Une offre applicative plus faible

Outre les qualités de Windows Phone, la plateforme mobile de Microsoft souffre d'un mal endémique qui a torpillé son essor auprès du grand public : son parc applicatif insuffisant. En dépit des efforts déployés par l'éditeur et la multiplication de clones des apps populaires, la plateforme souffre toujours d'un déficit chronique d'applications qui, s'il est peut-être moins grave dans un environnement d'entreprise, reste un handicap dans l'adoption de la plateforme. Ajoutons, enfin, l'incertitude qui plane sur l'avenir de la plateforme. Pendant combien de temps encore Microsoft acceptera-t-il d'investir dans une solution qui détient une si faible part de marché ?

Windows Phone en bref
Les +Les -
Source : JDN
Intégration avec les outils Microsoft, Universal Apps Windows et Windows Phone, PrixParc applicatif réduit, Incertitude sur l'avenir de l'OS mobile