Le fonds vautour Cerberus intéressé par Blackberry

Alors que la première offre du fonds Fairfax n'a pas été définitivement confirmée, le fonds américain Cerberus, spécialisé dans la revente par appartement, a aussi approché Blackberry.

Un nouvel intéressé s'est manifesté pour l'acquisition de Blackberry. Le fonds américain Cerberus, souvent qualifié de "fonds vautour" et spécialisé dans la revente des entreprises par appartement, chercherait ainsi à signer un accord avec Blackberry pour accéder en détail à ses informations financières avant d'éventuellement faire une offre. C'est ce que révèle le Wall Street Journal, qui souligne que Cerberus ne faisait pas partie des fonds privilégiés par Blackberry ces derniers mois.

Il y a un peu plus d'une semaine, c'était un autre fonds d'investissement, canadien, Fairfax, qui faisait une offre de 4,7 milliards de dollars pour racheter Blackberry, dont il détient déjà 10% des actions. Il proposait ainsi 9 dollars par action, soit plus que les 8,25 de la cotation du fabricant de smartphones au moment de l'offre. Le conseil d'administration de Blackberry avait soutenu cette offre, mais cette dernière n'était pas définitive, et laissait la porte ouverte à d'autres propositions. De plus, à en croire le Wall Street Journal, certains investisseurs craignent désormais que Fairfax ne réduise finalement le montant de son offre. Le fonds canadien a jusqu'à cette semaine pour déposer le premier brouillon de l'accord de fusion, et il est désormais ouvertement évoqué qu'il puisse rater cette échéance.

Pour mémoire, Blackberry a publié fin septembre des résultats financiers trimestriels catastrophiques, affichant près d'un milliard de dollars de pertes et obligeant le Canadien à se séparer de pas moins de 40% de son effectif dans le monde.

Annonces Google