Smartphones, Big Data et sécurité dopent les salaires IT aux Etats-Unis

Smartphones, Big Data et sécurité dopent les salaires IT aux Etats-Unis Un étude américaine révèle des hausses considérables de rémunération pour certains profils outre-Atlantique. Des expertises commencent aussi à décliner sur le marché de l'emploi IT.

"Dans le paysage informatique, des changements majeurs sont intervenus, notamment dans les domaines liés au mobile, au Big Data, au Cloud Computing ou au développement. Ces innovations ont non seulement changé les entreprises mais aussi leurs employés, impactant le marché de l'emploi IT", explique Michael Kirven, co-fondateur de l'agence de recrutement américaine spécialisée en informatique Bluewolf, en préambule de sa dernière étude sur les salaires IT pratiqués outre-Atlantique.
 

Cette dernière est plutôt optimisme concernant le marché de l'emploi IT américain en 2012, mais souligne que "la hausse des budgets dédiés aux recrutements s'accompagne aussi d'une difficulté accrue pour trouver les bons profils". Elle fait en effet ressortir des profils sous tension qui ont largement vu leur rémunération à l'embauche augmenter.

 
 

 

Big Data, Business Intelligence et base de données : les salaires explosent
 

Ainsi, les analystes spécialisés dans les données et la Business Intelligence ont ainsi vu, en moyenne, sur le territoire américain, leur salaire augmenter de 5 à 6%. Plus précisément, dans la Silicon Valley ce type de poste est passé d'une rémunération comprise entre 89 et 118 000 dollars à un salaire oscillant entre 95 et 125 000 dollars.

Un cran au-dessus, le profil voisin d'architecte spécialisé dans la gestion des bases de données ("Data Architect") a également vu sa rémunération augmenter, passant, dans la même région, de 94 000 à 100 000 dollars par an minimum. Le maximum passe de 120 à 128 000 dollars par an.

L'agence américaine a également pu constater que les architectes réseau, au somment de la pyramide de l'administration réseau, ont aussi vu leur salaire gonfler. Ils passent d'un salaire allant de 119 à 138 000 dollars à une rémunération comprise entre 126 et 148 000 dollars par an.

 

Experts sécurité : un profil aussi en tension
 

Dans un autre registre, les analystes dédiés à la sécurité informatique figurent également parmi les postes enregistrant parmi les plus fortes hausses de salaire, oscillant désormais entre 94 et 125 000 dollars annuels sur tout le territoire américain

Dans la Silicon Valley, le minimum de salaire constaté pour ce type de poste par l'agence est passé de 104 à 110 000 dollars, pour un maximum de 147 000 dollars, supérieur aux 138 000 dollars de l'année dernière. Dans d'autres zones, la hausse est plus conséquente : la rémunération maximum pouvant désormais dépasser les 150 000 dollars annuels à New York.

L'étude remarque également que ce profil d'expert en sécurité IT est aujourd'hui particulièrement tendu dans le secteur bancaire, qui le rémunère désormais entre 95 et 134 000 dollars par an en moyenne.
 

 

Développement sur mobile à l'honneur


Un autre profil se démarque : celui des développeurs, et particulièrement ceux spécialisés dans les OS mobiles, Android en tête, ou le HTML5 (voire tableau ci-dessous).

 
Plus fortes hausses des salaires IT dans la Silicon Valley
Poste Fourchette en 2011 (en dollars) en 2012 (en dollars)
Source : BlueWolf
Développeur HTML5 79 000 - 114 000 85 000 -122 000
Développeur iPhone/iPad 94 000 - 129 000 101 000 -138 000
Développeur Android 109 000 - 133 000 117 000 - 143 000
Ingénieur - développeur 114 000 - 148 000 121 000 - 158 000
Analyste Business Intelligence 89 000 - 118 000 95 000 - 125 000
Architecte Base de données 94 000 - 120 000 100 000 - 127 000
Analyste Sécurité 104 000 -138 000 110 000 -147 000
Architecte Réseau 119 000 -138 000 126 000 -148 000

D'ailleurs, parmi les technologies recherchées en hausse chez les développeurs, l'étude note bien HTML5, aux cotés de JavaScript. En revanche, parmi celles dont la cote baisse sensiblement, BlueWolf signale Flash, Flex et ActionScript, ce qui n'est pas une surprise au regard des récentes annonces de repositionnement d'Adobe.
 

 

Des gagnants mais aussi des perdants


Autre tendance mise en valeur par BlueWolf : derrière le terme "Big Data" se cachent des compétences désormais particulièrement prisées aujourd'hui, comme MySQL, HBase, Cognos ou Informatica. D'autres sont moins demandées, toujours selon l'agence, qui cite DB2, Crystal Reports et SAP BusinessObjects.


Dans le Cloud Computing, l'agence de recrutement a pu noter les noms d'Eloqua, Marketo, Salesforce, Google Apps comme étant souvent demandé. Amazon et son AWS-EC2 est classé comme "émergeant".

Quant aux OS mobiles, les développements HTML5, iPhone/iPad, Android sont donc bien en croissance. Mais, selon BlueWolf, la demande baisse pour Blackberry et Windows Mobile.

Smartphones, Big Data et sécurité dopent les salaires IT aux Etats-Unis
Smartphones, Big Data et sécurité dopent les salaires IT aux Etats-Unis

En savoir plus Dossier : Les salaires informatiques de 2012 au crible Sélection : Les écoles supérieures en informatique au crible Sélection : Sécurité IT : des formations pour se perfectionner en moins d'une semaine "Dans le...